Passer au contenu principal

Télécommunications5G: les Verts vaudois appellent à la prudence

Pour les écologistes, il faut attendre les conclusions d'une étude de l'OFEV sur les effets de la 5G avant d'installer des antennes.

Les Verts vaudois veulent un moratoire sur l'installation d'antennes pour la 5G dans le canton. Ils souhaitent d'abord connaître les conclusions de l'étude mandatée par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) sur cette thématique.

Alors que les résultats de cette recherche sur l'éventuelle dangerosité de cette technologie devraient être connus cet été, l'Office fédéral de la communication a déjà mis aux enchères les concessions pour l'exploitation de la 5G, regrettent jeudi les Verts vaudois dans un communiqué. Et de juger cette décision «précipitée et incompréhensible».

Ils en appellent donc au principe de précaution et vont écrire aux 309 communes vaudoises pour les rendre attentives aux risques liés aux antennes. Les écologistes vont leur demander de s'opposer à ce stade à tout projet sur leur territoire.

Sur le plan national, une pétition s'opposant à l'installation de la 5G circule. Le texte, signé jeudi sur la Toile par environ 27'000 personnes, met en avant les risques pour la santé et l'environnement. Selon les pétitionnaires, cette technologie peut provoquer des acouphènes, de la fatigue chronique, des troubles du sommel ou des vertiges.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.