7,5 milliards dans le fonds de gestion des déchets

Nucléaire suisse Le Conseil fédéral a approuvé les comptes des fonds destinés à financer la désaffectation des centrales et la gestion des déchets radioactifs.

La centrale nucléaire de Mühleberg à Berne.

La centrale nucléaire de Mühleberg à Berne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alimentés par les exploitants des centrales nucléaires, les fonds de gestion des déchets radioactifs et de désaffectation se chiffraient à près de 7,5 milliards de francs fin 2018 (contre 7,7 milliards en 2017). Le Conseil fédéral a approuvé vendredi les rapports et les comptes annuels.

Plus de 20 milliards

Ces fonds servent à financer la gestion des déchets et des éléments combustibles usés après la mise hors service des centrales, ainsi que la désaffectation des installations nucléaires et du dépôt intermédiaire de Würenlingen (AG).

Ces fonds couvrent les coûts générés par la désaffectation des installations nucléaires et ceux occasionnés par la gestion des déchets radioactifs et des éléments combustibles irradiés une fois les installations mises hors service.

Les coûts totaux pour la gestion des déchets devraient s'élever à 20,8 milliards de francs. Fin 2018, les exploitants avaient versé 5,9 milliards. Ils s'acquitteront encore de 1,755 milliard d'ici la mise hors service des centrales.

Perte de 224 millions

Le fonds de gestion des déchets radioactifs doit couvrir les coûts restants. A la fin de l'année dernière, le capital cumulé du fonds totalisait 5 milliards de francs. Par rapport au montant cible, il présentait un excédent de 141 millions. Le compte de résultats affichait une perte de 224 millions.

Quant à la désaffectation des cinq centrales nucléaires et du dépôt intermédiaire, elle était chiffrée à environ 3,779 milliards de francs, selon une étude de 2016. Les coûts seront couverts par le fonds idoine, dont le capital cumulé s'élevait à 2,4 milliards à la fin de l'année dernière. Par rapport au montant cible, le fonds présentait un excédent de 7,6 millions. Le compte de résultats indique une perte de 107,6 millions. (ats/nxp)

Créé: 13.09.2019, 23h02

Articles en relation

111 jours avant l'arrêt de la centrale de Mühleberg

Suisse Le processus d'arrêt de la centrale nucléaire bernoise a débuté. Son démantèlement s'étalera ensuite sur 15 ans. Plus...

La centrale de Gösgen à l'arrêt pour plusieurs jours

Canton de Soleure Un transformateur de la centrale nucléaire a été endommagé lors du court-circuit de vendredi, qui a causé l'arrêt des turbines. Plus...

Beznau: pas de rejet dans l'Aar si l'eau est trop chaude

Nucléaire Berne a introduit une réglementation pour que la centrale argovienne ne puisse plus rejeter ses eaux de refroidissement dans l'Aar si la température de celle-ci dépasse 25 degrés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.