Plus de 9 milliards dépensés pour les routes

SuisseL'Office fédéral de la statistique a communiqué mardi sur le dépenses effectuées pour les infrastructures routières en 2017, en Suisse.

En 2017, les coûts des infrastructures routières ont été plus bas que l'année précédente.

En 2017, les coûts des infrastructures routières ont été plus bas que l'année précédente. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Confédération, les cantons et les communes ont dépensé 9,4 milliards de francs en 2017 pour la construction et l'entretien de l'infrastructure routière. C'est 1% de moins que l'année précédente.

Les coûts imputables au trafic routier motorisé se sont montés à 8,2 milliards de francs. En contrepartie, les impôts et taxes payés par le trafic routier motorisé ont généré 8,7 milliards de recettes, révèlent des chiffres de 2017 publiés mardi par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Plus de la moitié des gains

L'impôt sur les huiles minérales représente plus de la moitié de ces gains et les impôts cantonaux sur les véhicules un peu plus du quart. Avec un apport de 0,3 milliard de francs, la part de la vignette autoroutière ne se monte qu'à 4% des recettes et la redevance poids lourds 6% (0,6 milliard).

Le degré de couverture des coûts de l'infrastructure dans le trafic de personnes atteint 106%. Le trafic marchandises a quant à lui rapporté 3% de plus qu'il n'a coûté. (ats/nxp)

Créé: 04.02.2020, 14h58

Articles en relation

Plus de 6 millions de véhicules sur les routes

Suisse Le parc de voitures a augmenté pour la troisième année consécutive. Le taux de motorisation en Suisse se situe à 541 voitures pour 1000 habitants. Plus...

Bientôt 14 milliards pour désengorger les routes

Suisse Selon les prévisions de trafic, près de 385 kilomètres, soit environ 20% du réseau des routes nationales, seront régulièrement surchargés d’ici à 2040. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.