Acculé par le MCG pour une étoile jaune, le Grand-Saconnex recule

Canton de GenèveLa Commune supprime l'étoile dorée qui figure au verso du permis piéton qu'elle délivre à de jeunes enfants pour les sensibiliser aux dangers de la circulation routière.

Voici l'étoile en question.

Voici l'étoile en question. Image: Photo publiée par le MCG

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Mouvement citoyens genevois (MCG) a dénoncé, dans un communiqué diffusé lundi matin, une «scandaleuse étoile jaune» qui rappelle, selon lui, l'étoile stigmatisante que les juifs étaient obligés de porter sous le régime nazi et dans les pays sous la coupe de l'Allemagne hitlérienne.

La Commune du Grand-Saconnex a indiqué qu'à aucun moment «une quelconque analogie n'a été souhaitée avec la tristement célèbre étoile jaune» de la Seconde Guerre mondiale. L'étoile - à sept branches - qui se trouvait sur le permis piéton était, d'après elle, directement inspirée d'une étoile de shérif.

Prévention routière

La Commune dénonce un «amalgame malheureux», mais veut éviter toute polémique. Elle a donc décidé de supprimer l'étoile controversée. Les autorités du Grand-Saconnex prient les personnes de confession juive qui ont pu être heurtées par la présence de cette étoile sur un document délivré à des enfants d'accepter leurs excuses.

La Commune rappelle que la campagne de prévention routière dans le cadre de laquelle ce permis piéton est distribué a été lancée en 2016. Elle s'adresse à des enfants qui fréquentent encore les crèches. Jusqu'à présent, personne ne s'est plaint. Depuis la rentrée 2017, une vingtaine d'enfants a reçu le permis piéton.

Au recto du document, se trouve un petit animal en uniforme qui demande de faire attention à la circulation, avec, en arrière-fond, un carrefour comportant des feux de signalisation et des voitures qui se croisent. Figurent aussi sur le permis le logo de la Ville du Grand-Saconnex et celui de la police municipale. (ats/nxp)

Créé: 09.10.2017, 18h02

Publicité

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...