Attention à l'arnaque «Top Chef» sur Facebook

Escroquerie La police met en garde contre une hausse des arnaques visant à obtenir des codes sms via des profils d'amis piratés sur le réseau social.

Une recrudescence des escroqueries via Facebook a été constatée par la police.

Une recrudescence des escroqueries via Facebook a été constatée par la police. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ces dernières semaines, la Police cantonale fribourgeoise a enregistré plus d’une dizaine de plaintes pénales pour des escroqueries via Facebook, pour un montant total des préjudices s'élevant à plusieurs milliers de francs.

Sms surtaxés

Le mode opératoire des escrocs est souvent similaire. Sous couvert d'un vrai compte d'ami Facebook, mais piraté, l'auteur de l'arnaque contacte sa victime sur messenger et lui demande de voter pour sa cousine lors d’un concours de cuisine, comme par exemple « Top Chef ». Pour ce faire, il lui demande son numéro de téléphone. Ensuite, la victime reçoit un SMS avec un numéro de vote, suivi d’un deuxième SMS du style « Info : Publicité multimédia TOP CHEF - APP active – 50 CHF x 10 (CHF 500 débités) veuillez valider la connexion annulation facture TOP CHEF ». La victime commence alors à se méfier et demande à son ami Facebook comment faire pour ne pas payer les 500 francs. À ce moment, l'escroc demande alors de lui transmettre les codes reçus dans les SMS, soit disant pour annuler la transaction « Top Chef ».

Jeux vidéos, paris en lignes

En réalité, ces codes permettent de valider des transactions et des achats, qui seront ensuite débités sur la facture téléphonique de la victime. Achat de crédits pour jeux vidéo ou paris en ligne, musique, clips vidéo sont quelques types d’acquisitions privilégiées par ces escrocs. Il faut donc veiller à ne pas transmettre ces informations. En parallèle, soi-disant pour annuler la facture, l’auteur envoie à sa victime un lien sur un site de « support d’aide technique », sur lequel on lui demande son adresse e-mail et le mot de passe Facebook. Evidemment, cela ne marche pas, car il s’agit d’un site piraté visant à récupérer les mots de passe Facebook de la victime pour ainsi recommencer l'arnaque avec ses contacts.

Conseils de prudence

La police recommande donc d'être particulièrement vigilant face à toute demande suspecte sur Facebook, et de s'assurer personnellement auprès de ses amis de la véracité de la démarche . De manière générale, elle rappelle de se méfier des concours qui circulent sur les réseaux sociaux. Elle conseille également de ne jamais transmettre son numéro de téléphone via les réseaux sociaux, et d'éviter de rendre publiques ses données personnelles sur Facebook.

Créé: 28.09.2018, 18h37

Articles en relation

L'«astuce du neveu» réapparaît en Valais

Arnaque La police cantonale valaisanne appelle à la prudence, après que deux femmes ont été approchées pour une tentative d'escroquerie. Plus...

L'arnaque au prêt d’argent est de retour

Canton de Vaud Un escroc a tenté de soutirer de l'argent à un automobiliste sur l’aire d’autoroute de Bursins. La police lance un appel à la vigilance. Plus...

Faux neveu: une femme arrêtée au Tessin

Escroquerie Une Polonaise, impliquée dans une arnaque auprès de personnes âgées, a été arrêtée par la police cantonale tessinoise. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...