Au nom de l'urgence climatique, ils visent le Conseil fédéral

MilitantismeDes candidats extérieurs au parlement veulent entrer en lice pour l'élection du 11 décembre. Objectif: défendre la planète.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Leur nombre, leurs noms et leur curriculum vitae ne seront dévoilés que lundi après-midi, à Berne. Mais ils affichent déjà fièrement leur ambition: accéder au Conseil fédéral pour réveiller le monde politique suisse. Ces «candidat(e)s climat» déposeront officiellement leur dossier auprès des services du parlement juste après leur conférence de presse.

Parallèlement, ils distribueront leurs prospectus aux élus fédéraux en ce premier jour de session d'hiver, histoire de se faire connaître. Et le 11 décembre, jour de l'élection du gouvernement par l'Assemblée fédérale, ils croiseront les doigts. «Le Conseil fédéral actuel ne prend pas assez en compte l'urgence climatique, nous a confié l'un d'eux, rencontré ce vendredi à Lausanne. Nous devons tout faire pour réaliser l'objectif zéro carbone!»

L'humain au centre

Disons-le d'emblée, aucun ne fait partie du sérail. Ce ne sont ni des conseillers nationaux, ni des sénateurs. Mais alors, à quoi bon? «La Constitution autorise tout citoyen suisse à se porter candidat, rappelle notre homme. C'est une chance incroyable qu'offre notre démocratie directe. Nous voulons donner une voix à celles et ceux qui mettent l'humain avant l'argent, la collaboration avant la concurrence.»

Ces candidats militants se disent proches du mouvement «grève pour le climat», qui enchaîne les manifestations en Suisse depuis plusieurs mois. Leur programme politique vise avant tout à protéger l'air, l'eau, les sols et la biodiversité. Ils rêvent d'une Suisse modèle en matière de production d'énergies renouvelables et de consommation d'aliments indigènes.

«Agir maintenant»

Notre interlocuteur, qui se déclare sans parti, est un médecin reconverti à l'agriculture bio. Un idéaliste qui ne craint pas de viser haut. «Si je suis élu, dit-il, je ferai en sorte que toutes les matières plastiques soient recyclées: la technologie existe, il suffit de l'utiliser! J'encouragerai aussi une meilleure promotion de la santé et une agriculture moins tournée vers les animaux. Il faut agir maintenant et toutes les mesures possibles sont nécessaires.»

Pourquoi ne pas faire confiance aux Verts, qui lancent leur présidente dans la course? «Nous appelons à soutenir tous les candidats qui font de la question climatique une priorité, y compris Regula Rytz. Mais cela ne suffira pas. A l'horizon 2030, il faudrait que six conseillers fédéraux sur sept aient cette conviction politique.»

Des débuts modestes

Avec un brin de réalisme, on se dit que ces candidatures ne seront guère prises au sérieux le jour J. Pas de quoi décourager le comité: une pétition en ligne a été lancée il y a quelques jours pour appuyer la démarche, à l'intention de l'Assemblée fédérale. Avec une soixantaine de signatures, les débuts sont fort modestes. Mais l'important, c'est le message, non?

Créé: 29.11.2019, 17h41

Articles en relation

Le sort choisira le candidat de la Grève du climat, les Verts ont renoncé

Conseil d'État Le candidat de la Grève du climat sera tiré au sort, tandis que les Verts ont décidé à deux contre un de ne pas briguer le siège. Plus...

Comment les Verts ont raté leur campagne au Conseil fédéral

Politique Les écologistes avaient les atouts pour mener une bataille flamboyante pour le gouvernement. Ils ont enchaîné les cafouillages. Analyse des 4 errements. Plus...

Regula Rytz est-elle trop à gauche pour être élue?

Conseil fédéral Les alliés Vert'libéraux des écologistes se montrent réticents à voter pour la présidente des Verts. Voici ce qu'en disent les chiffres. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.