Berne continue de payer pour les sols pollués

SuisseMardi, le Conseil des Etats a décidé que la Confédération devrait poursuivre son subventionnement pour dépolluer des sites de tirs.

Une dizaine de sites au total sont concernés.

Une dizaine de sites au total sont concernés. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Confédération devra continuer de subventionner après 2020 l'assainissement des sols contaminés par les tirs historiques et les tirs de campagne. Le Conseil des Etats a accepté mardi par 31 voix contre 4 un projet en ce sens du Conseil national.

Quelque 4000 lieux de tir doivent être assainis en Suisse à cause des munitions qui polluent le sol. L'assainissement doit être ordonné par un canton, lorsqu'il s'agit d'une zone agricole et qu'une certaine concentration de polluants est dépassée ou lorsqu'il y a des risques de pollution des eaux.

Les mesures peuvent bénéficier d'indemnités fédérales provenant d'un fonds alimenté par une taxe sur le stockage définitif de déchets dans des décharges en Suisse ou à l'étranger (fonds OTAS). La Confédération n'était toutefois d'accord de soutenir ces démarches que sur les sites où on ne tire plus dans le sol après le 31 décembre 2020.

Une dizaine de sites concernés

Basé sur une initiative parlementaire d'Adrian Amstutz (UDC/BE), le projet veut maintenir l'aide fédérale au-delà de cette échéance même si les sites ne sont pas équipés de récupérateurs de balles. Une dizaine de sites au total sont concernés. Vu les réticences enregistrées en consultation, la commission du Conseil national aurait voulu exclure les tirs en campagne du projet, ce que le plenum a rejeté en juin.

Didier Berberat (PS/NE) a tenté en vain de renvoyer le projet en commission pour trouver d'autres solutions pour l'inscrire dans la loi. Le Conseil fédéral proposait que le financement ne soit pas prévu dans la législation sur la protection de l'environnement, mais dans la loi sur l'armée. Pour le reste, le gouvernement a apporté son soutien au projet au nom de son «attachement à la tradition des tirs historiques». (ats/nxp)

Créé: 10.09.2019, 10h40

Articles en relation

L'assainissement des stands de tirs prolongé

Suisse Une commission du Conseil national souhaite biffer la condition qui exige qu'aucun tir dans les buttes n'y soit pratiqué après 2020. Plus...

Le National fait une fleur aux sites historiques de tir

Suisse Des milliers de stands de tir doivent être assainis à cause des munitions qui polluent le sol. Ils pourront bénéficier d'un coup de pouce financier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.