Berne va étudier l'impact des produits chimiques

Projet piloteUn projet pilote de biosurveillance va mesurer les traces de polluants, de perturbateurs endocriniens ou de micronutriments dans des échantillons biologiques.

Certains produits, comme les pesticides, seront mesurés.

Certains produits, comme les pesticides, seront mesurés. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'impact de certains produits chimiques sur la santé inquiète les autorités. Le Conseil fédéral a pris acte mercredi du lancement d'un projet pilote de biosurveillance. Selon ses résultats, un programme national pourrait être envisagé.

Il reviendra à l'Office fédéral de la santé publique de mesurer certaines substances spécifiques comme les traces de polluants, de perturbateurs endocriniens ou de micronutriments dans des échantillons biologiques. Couplée à des données sur la santé, la biosurveillance peut amener à comprendre les facteurs favorisant certaines pathologies et à orienter les décisions politiques.

La phase pilote permettra de valider les infrastructures et les procédures nécessaires. La participation de volontaires en vue d'un programme national sera également évaluée. Un éventuel programme national consistera en la mise en place d'une étude longitudinale interdisciplinaire représentative de la population générale adulte.

Retard helvétique

La Suisse doit combler son retard par rapport à d'autres pays européens. Plusieurs d'entre eux ont des programmes donnant un aperçu des substances auxquelles la population est exposée.

Baptisée Democophes, une première étude de biosurveillance coordonnée à l'échelle européenne s'est déroulée dans 17 pays dont la Suisse. Elle a permis de démontrer la possibilité d'harmonisation entre les pays participants, mais n'a livré aucun résultat alarmant pour les 120 cas examinés en Suisse, a conclu Berne en 2012. Il s'agissait de 120 mères et de leurs enfants domiciliés en ville de Berne et à la campagne (en Haute-Argovie). (ats/nxp)

Créé: 10.05.2017, 12h04

Articles en relation

Des pesticides dans des mueslis aux fruits non bio

Alimentation Une ONG affirme que des préparations de marques comme Kellogg's et Nestlé contiennent des perturbateurs endocriniens. Plus...

Les perturbateurs endocriniens sous la loupe

Union européenne Bruxelles s'est penché mercredi sur ces substances nocives, qui induisent des effets indésirables sur le corps humain. Plus...

Perturbateurs endocriniens: l'UE tancée

Santé La Commission européenne n'a toujours pas défini la notion de perturbateurs endocriniens. Cela entrave une meilleure réglementation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 26 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...