Bientôt des alertes enlèvement pour adultes

SuisseJusqu'à présent, le système d'alerte enlèvement était réservé aux cas d'enlèvement d'enfants. Il pourrait être élargi aux personnes majeures.

Les partenaires bénévoles de l'alerte doivent encore accepter cette convention complémentaire.

Les partenaires bénévoles de l'alerte doivent encore accepter cette convention complémentaire. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'alerte enlèvement doit être étendue aux adultes. La Conférence des directeurs cantonaux de justice et police (CCDPJ) a pris une décision en ce sens vendredi à Genève.

Les partenaires bénévoles de l'alerte doivent encore accepter cette convention complémentaire, a dit le secrétaire général de la CCDPJ Roger Schneeberger. Il revenait sur une information de la Tagesschau, émission de la télévision alémanique SRF. La SSR, les CFF, les compagnies d'aviation, les opérateurs mobiles et l'ats entre autres comptent parmi ces partenaires.

Jusqu'à présent, le système introduit en 2010 était réservé aux cas d'enlèvement d'enfants. Il n'a encore jamais été utilisé. Les adultes devraient à l'avenir également en profiter. M. Schneeberger souligne que dans ces cas aussi l'alerte sera gérée de manière restrictive.

Selon lui, les partenaires devraient se prononcer en faveur de l'extension. Elle pourrait ainsi entrer en vigueur d'ici deux à trois mois. (ats/nxp)

Créé: 17.11.2017, 21h17

Articles en relation

Berne ne veut pas assouplir l'alerte enlèvement

Suisse Le Conseil fédéral estime qu'il faut maintenir les critères stricts de son déclenchement. Il pourrait l'étendre toutefois aux adultes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

«Les agriculteurs sous pression et les vaches orphelines», paru le 26 mai 2018
(Image: Valott) Plus...