CarPostal lorgne sur des sites privés pour ses tests

MobilitéLa filiale de La Poste saura avant novembre si les essais de ses SmartShuttle menés à Sion depuis l'été 2016 seront prolongés ou non.

Depuis le 23 juin 2016, les deux navettes SmartShuttle ont transporté plus de 25'000 personnes dans le centre de Sion.

Depuis le 23 juin 2016, les deux navettes SmartShuttle ont transporté plus de 25'000 personnes dans le centre de Sion. Image: Archives/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

CarPostal, qui essaie ses navettes autonomes jusqu'en novembre, est aussi en discussions avec des entreprises pour un usage sur des sites privés et des dessertes d'aéroports.

Pour les essais à Sion, l'Office fédéral des routes doit prendre une décision avant la fin de la période de test actuelle, le 31 octobre, indique à l'ats Valérie Gerl, porte-parole de CarPostal. L'idéal serait non seulement de prolonger ces tests, mais aussi d'en mener de supplémentaires dans d'autres régions ou communes de Suisse, afin de faire évoluer au mieux la technologie de la conduite automatisée.

Parallèlement à l'exploitation sur la voie publique, CarPostal espère multiplier les tests sur des sites privés. En Ville de Berne, elle a déjà mis en place un site d'essais fermé. Les tests qui y sont menés portent sur l'exploitation de nouvelles fonctions liées à la conduite automatisée, comme le service «on demand», soit la commande d'une navette sans conducteur d'un clic sur un smartphone.

Premier contact décisif

Pour aller plus loin dans ses essais, CarPostal peut apparemment compter sur l'appui d'une bonne moitié de la population. Selon une étude de l'institut GIM Suisse, qu'elle a présentée mardi devant les médias à Berne, 51% des Helvètes ne s'inquiètent pas ou peu d'une mise en service des SmartShuttle sur les routes helvétiques, alors que 49% se disent préoccupés à l'idée de monter dans un tel bus.

Les personnes qui ont déjà emprunté un SmartShuttle ont une vision beaucoup plus positive, note CarPostal, qui se fonde notamment sur des observations faites à Sion, où elle a mis à l'essai les navettes autonomes il y a plus d'un an. Ces gens expriment des souhaits d'améliorations et de nouvelles idées d'utilisation. Par exemple, l'augmentation de la vitesse ou l'allongement des trajets.

En revanche, les personnes qui ne sont jamais montées dans un bus autonome font preuve de retenue. Selon cette même étude, qui cite des travaux internationaux, les Suisses sont néanmoins beaucoup plus ouverts à une mise en service des navettes sans conducteurs que les Américains, Indiens, Japonais ou Chinois (respectivement 78%, 77%, 75% et 87% de sondés qui se disent très préoccupés à cette idée).

Plus de 50'000 usagers

Dans le cadre de cette enquête, 400 personnes ont été interrogées entre avril et juin sur leur ressenti à l'égard de la conduite automatisée et des bus autonomes. Une partie d'entre elles ont été interviewées à Sion, et étaient familiarisées avec ces navettes. D'autres, qui n'ont jamais fait l'expérience de tels véhicules, ont été contactées par téléphone à Lucerne, Schaffhouse et St-Gall.

Depuis le 23 juin 2016, les deux navettes SmartShuttle ont transporté plus de 25'000 personnes dans le centre de Sion, souligne par ailleurs CarPostal. De même, 25'000 voyageurs ont testé les deux autres bus semblables, de démonstration, utilisés lors de quelque 20 manifestations en Suisse et ailleurs en Europe.

A Sion, l'exploitation des navettes a dû être suspendue en septembre 2016 durant deux semaines après la collision de l'une d'elles avec le hayon ouvert d'un véhicule de livraison garé. L'accident, qui n'a fait que des dégâts matériels, a donné lieu à des ajustements. Par exemple, la marge de sécurité dans les virages a été augmentée pour permettre aux véhicules de réagir de manière plus sensible. (ats/nxp)

Créé: 12.09.2017, 11h16

Articles en relation

Un CarPostal cabriolet sillonnera les routes

Canton des Grisons Les touristes pourront profiter de voyager la tête au vent dans le nouveau véhicule de transport. Plus...

«Bilan positif» pour les navettes autonomes à Sion

Valais Les bus sans chauffeurs de CarPostal ont transporté plus de 21'500 personnes après une année d'exploitation. Plus...

CarPostal a transporté 152 millions de voyageurs

Suisse Le transporteur a augmenté son nombre de passagers de près de 5% en 2016 par rapport à l'année précédente. Plus...

CarPostal renonce aux bus à pile à combustible

Suisse Les premiers bus publics du pays à rouler à l'hydrogène ne circulent plus. La rentabilité n'était pas au rendez-vous. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

«Les agriculteurs sous pression et les vaches orphelines», paru le 26 mai 2018
(Image: Valott) Plus...