Chauffards en série sur les routes valaisannes

Procédure pénalePlusieurs délits de gros excès de vitesse ont eu lieu dimanche en Valais. L'un des chauffards a été flashé alors qu'il roulait à 166 km/h sur la route du col de la Forclaz, au-dessus de Martigny.

L'un des gros excès de vitesse a eu lieu dimanche sur la route du col de la Forclaz (VS).

L'un des gros excès de vitesse a eu lieu dimanche sur la route du col de la Forclaz (VS). Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police valaisanne a intercepté un automobiliste français de 33 ans qui roulait à 166 km/h sur la route du col de la Forclaz, au-dessus de Martigny, dimanche 17 mai à 14h25.

Peu après, vers 15 heures, c'est un motard de 46 ans, également français, qui s'est fait pincer par le radar laser à 153 km/h au lieu de 80.

S'agissant de délits de chauffard, une procédure pénale a été ouverte à leur encontre par le Ministère public et ils font l'objet d'une interdiction de conduire sur le sol helvétique pour une durée indéterminée, a indiqué ce lundi 18 mai la police valaisanne.

Un automobiliste valaisan de 31 ans a, quant à lui, été mesuré à une vitesse de 133 km/h. Son permis lui a été retiré sur-le-champ. Il échappe au délit de chauffard pour 7 km/h et fera l'objet d'une dénonciation auprès des instances compétentes.

Autre délit dans le canton de Saint-Gall

Par ailleurs, un automobiliste de 58 ans a été flashé à 145 km/h sur une route limitée à 80 km/h dimanche après-midi à Ricken (SG). Son permis a été saisi, a indiqué la police cantonale st-galloise.

Pour rappel, les délits de chauffards impliquent un dépassement de vitesse, après déduction de la tolérance, d'au moins 40 km/h là où la limite est fixée à 30 km/h, d'au moins 50 km/h là où elle est de 50 km/h, d'au moins 60 km/h là où elle est de 80 km/h et d'au moins 80 km/h là où elle est fixée à plus de 80 km/h. (ats/nxp)

Créé: 18.05.2015, 17h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.