Coronavirus: attention aux arnaques!

SuisseLa police valaisanne lance une mise en garde contre les criminels qui profitent de l'incertitude actuelle pour arnaquer la population. Recommandations.

Les malfrats sévissent depuis le début de la crise sur internet. Soyez vigilants.

Les malfrats sévissent depuis le début de la crise sur internet. Soyez vigilants. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'incertitude et les nombreuses questions que se posent les Suisses représentent un terreau fertile pour les criminels qui n'hésitent pas à tenter d'arnaquer la population sous différentes formes. Au point que la police valaisanne a lancé une mise en garde jeudi via un communiqué de presse.

Par exemple, de faux e-mails au nom de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) circulent. En ouvrant le fichier joint ou en récupérant le lien, un logiciel malveillant s'installe sur son ordinateur sans être remarqué. C'est ce qu'on appelle du Phishing.

Les arnaques au téléphone sont aussi courantes. Les malfrats se prétendent médecins ou membres de diverses autorités. Lors de la conversation, ils tentent de persuader les gens de fournir de l'argent pour le traitement d'un parent ou d'une connaissance. L'argent est ensuite recueilli par un soi-disant travailleur de la santé, les victimes étant invitées à le déposer à un endroit précis, explique la police. D'autres s'intéressent aux éventuels contacts avec des personnes infectées et posent des questions liées aux données bancaires et de paiement.

De fausses boutiques en ligne proposent elles des masques, des produits désinfectants ou encore des tests de dépistage pour le coronavirus. Mais malgré le paiement des produits commandé, les marchandises ne sont jamais livrées.

Autant d'arnaques possibles qui amènent la police à émettre plusieurs recommandations:

  • Ignorez et supprimez les e-mails suspects dont le contenu est supposé être lié au Coronavirus. N'ouvrez pas les pièces jointes et ne cliquez pas sur les liens.
  • Soyez méfiant lors d’appel téléphonique et n'acceptez pas les demandes d'argent. Après un tel appel, renseignez-vous auprès votre famille ou d’une personne de confiance.
  • Avant de commander en ligne, renseignez-vous sur le fournisseur. Si, par
  • exemple, aucune condition générale ou mention d'impression n’y figure, ou alors
  • si les détails des conditions de paiement manquent, cela indique fortement des
  • offres douteuses ou frauduleuses.
  • Connectez-vous également sur les sites officiels des boutiques en ligne correspondants, car bien souvent ceux-ci ont déjà publié des avertissements.

Créé: 26.03.2020, 11h08

Articles en relation

Attention aux arnaques liées au coronavirus

Pandémie Faux médicaments, masques contrefaits, les criminels ne manquent pas d'imagination face au Covid-19. Plus...

Attention aux fausses entreprises de désinfection contre le coronavirus

Prévention Des individus feraient du porte-à-porte dans le Nord vaudois. La police met en garde la population contre «cette arnaque». Plus...

PME victime d’une arnaque à la vente forcée

Les Diablerets Un entrepreneur ormonan a fait les frais d’une société de vente indélicate. Le cas n’est pas isolé. Plus...

Les e-commerces, aussi ciblés par les escrocs

Suisse Près de 97% des sites marchands ont été victimes d'arnaques, tels les défauts de paiement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.