Cyberrisques: le Conseil fédéral dévoile son plan

ConfédérationLe Conseil fédéral a décidé de créer 24 postes à partir de 2020 destinés à la cybersécurité. Un Office central de lutte contre la cybercriminalité est envisagé.

Le Conseil fédéral va examener une obligation de signaler les cyberincidents.

Le Conseil fédéral va examener une obligation de signaler les cyberincidents. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'administration fédérale aura davantage de ressources pour protéger la Suisse contre les cyberrisques. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de créer 24 postes à partir de 2020 et adopté le plan de mise en oeuvre de sa stratégie nationale pour 2018-2022.

La création d'un Centre de compétences pour la cybersécurité est au coeur du dispositif. Piloté par le délégué de la Confédération, la structure devra coordonner les efforts dans toute l'administration.

A l'échelon fédéral, le plan prévoit une série de mesures: élaborations de nouvelles normes minimales en matière de sécurité informatique, examen d’une obligation de signaler les cyberincidents, création d’un pool interdépartemental d’experts en cybersécurité et mise en place d’un guichet unique pour les particuliers, les autorités, les entreprises et les hautes écoles.

Campus cyberdéfense

En matière de cyberdéfense, les travaux s’intensifient avec le développement du Campus cyberdéfense et l’extension des capacités d’acquisition d’information et d’attribution. Côté poursuite pénale de la cybercriminalité, des travaux sont en cours dans le cadre du Cyberboard afin de définir les conditions nécessaires à l’élaboration d’une vue d’ensemble des infractions. Un Office central de lutte contre la cybercriminalité est envisagé.

Les travaux seront accompagnés par un comité de pilotage où siégeront des représentants des cantons, des milieux économiques et des hautes écoles. La création du centre de compétences répond à la demande des milieux économiques et du Parlement d'une plus grande centralisation des activités.

Les 24 postes avalisés par le Conseil fédéral seront créés dans les offices responsables de cybersécurité à partir de 2020. La Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’information (MELANI) fera partie du centre de compétences et sera dotée de ressources lui permettant de fournir à toutes les entreprises et à la population des informations sur les cyberrisques, des alertes ciblées et une assistance en cas d’incidents. (ats/nxp)

Créé: 15.05.2019, 13h32

Articles en relation

«Mission réussie» pour les Swiss Cyber Security Days

Fribourg Plus de 2200 visiteurs ont afflué aux portes de Fribourg pour découvrir les acteurs suisses en matière de cybersécurité. Plus...

La cybercriminalité inquiète toujours plus

Suisse Un «Cyber baromètre» révèle que 32% des Suisses interrogés s'inquiètent des menaces liées à l'utilisation d'internet. L'enquête montre aussi un manque de protection numérique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...