Davantage d'accidents mortels avec les e-bike

SuisseSelon l'Office fédéral de la statistique, le nombre d'accidents avec les vélos électriques est en augmentation. Pour une douzaine de personnes, l'accident a été fatal.

Le nombre d'accident avec un vélo électrique est en nette augmentation.

Le nombre d'accident avec un vélo électrique est en nette augmentation. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nombre d'accidents graves impliquant des vélos électriques poursuit son augmentation. L'Office fédéral de la statistique (OFS) a recensé l'an dernier 321 victimes, soit 90 de plus qu'en 2017. Le deux-roues électrique a été fatal à douze personnes l'année passée.

Tous types de vélos électriques confondus, «le nombre de victimes d'accidents graves chez les seniors de 65 ans et plus a connu une progression particulièrement marquée par rapport à 2017, passant de 45 à 106 personnes», détaille jeudi l'OFS à l'occasion de la publication de cette statistique annuelle, qui se base sur les chiffres de l'Office fédéral des routes (OFROU).

La plus forte hausse du nombre de victimes d'accidents graves avec un vélo électrique rapide concerne elle la classe d'âge des 35-45 ans. Quarante-cinq personnes de cette tranche d'âge ont eu un accident avec un vélo électrique rapide, soit 21 de plus que l'année précédente.

En 2014, le nombre d'accidents graves impliquant des vélos électriques s'était établi à 150. Ce chiffre a plus que doublé depuis, alors que la tendance est globalement à la baisse pour les autres groupes d'usagers.

Moins de piétons tués

Au total, 233 personnes ont trouvé la mort sur les routes suisses en 2018. Ce sont trois de plus qu'en 2017. Dans le détail, le nombre de motocyclistes (42), de cyclistes (27) et de piétons tués (43) a diminué, tandis que les morts ont augmenté du côté des automobilistes (79) et des conducteurs de vélos électriques.

Les principales causes de ces accidents sont l'influence de la vitesse (37), l'alcool (24) et l'inattention (19).

Le nombre de piétons fauchés mortellement sur les passages cloutés a nettement diminué, passant de 20 à 10 victimes. A l'inverse, le nombre de personnes tuées en dehors d'un passage a grimpé de 24 à 33 victimes.

Plus de 18'000 accidents

Après quatre années de baisse, le nombre de blessés graves est reparti à la hausse ( 6%) pour s'établir à 3873. Les motards ont été plus nombreux (1068), devant les cyclistes (877), les conducteurs de voitures (797) et les piétons (537), alors que l'OFS relève également 126 «autres».

Au total, 18'033 accidents ont été comptabilisés l'an dernier sur les routes suisses. Ce chiffre est en légère augmentation ( 230) ces cinq dernières années. Ils ont causé la mort de 228 personnes. Trois mille six cent quarante victimes d'accidents en sont ressorties avec des blessures graves, et 14'165 avec des blessures légères.

Le nombre de tués sur la route stagne et celui des blessés graves augmente, constate le Bureau prévention des accidents (bpa). Dans un communiqué, il demande d'améliorer la sécurité des routes et des véhicules, et de convaincre les usagers de la route d'opter pour un comportement plus sûr au volant. (ats/nxp)

Créé: 04.04.2019, 12h08

Articles en relation

Une cycliste en e-bike perd la vie à Unterägeri

Zoug La femme de 71 ans avait quitté la route et chuté le long d'un remblai abrupt vendredi. Elle a succombé à ses blessures à l'hôpital. Plus...

En e-bike à travers six parcs régionaux de Suisse

Arc jurassien On pourra relier en vélo électrique Schaffhouse à Genève à travers six parcs naturels régionaux de l'Arc jurassien. La «Route Verte» a été inaugurée jeudi. Plus...

Vélo électrique: casque trop souvent oublié

Sécurité Un utilisateur sur six de l'e-bike fait fi du port du casque. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...