«De graves lacunes» à Bochuz

Prison vaudoiseLa commission nationale de prévention de la torture estime que les conditions de détention en isolement strict doivent être améliorées. C'est dans une telle cellule que Skander Vogt était mort asphyxié.

La prison de Bochuz a subi un examen approfondi après la mort de Skander Vogt dans sa cellule en mars 2010.

La prison de Bochuz a subi un examen approfondi après la mort de Skander Vogt dans sa cellule en mars 2010. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La commission nationale de prévention de la torture (CNPT) épingle Bochuz (VD) pour les conditions de détention de son quartier de haute sécurité, lors du décès de Skander Vogt mort asphyxié en mars 2010. Elle salue toutefois les améliorations réalisées depuis.

«Les conditions matérielles de détention au sein de la division d’attente et de sécurité présentaient de graves lacunes qui confinaient les détenus à un isolement strict», écrit le rapport. «Ces prisonniers étaient traités comme des pestiférés. Skander Vogt a croupi des années dans une cellule microscopique», a expliqué lundi Jean-Pierre Restellini, président de la CNPT.

En avril 2011, près d’un an après le décès du détenu en prison, la CNPT s’est rendue à Bochuz. Elle y a effectué «une brève visite» pour examiner les conditions de détention des personnes faisant l’objet d’une mesure thérapeutique ou d’un internement.

Quartier reconstruit

Elle a constaté les efforts entrepris depuis le drame de 2010. Le quartier de haute sécurité a été réaménagé et doté d’un local pour le sport et d’un atelier-bibliothèque. «Les autorités vont dans la bonne direction. Elles ont cassé cette division inacceptable. De deux cellules, on en a fait une», a relevé Jean-Pierre Restellini.

Ces conditions de détention sont «plus propices, à condition que les détenus n’y croupissent pas pendant dix ans», a averti le président. Selon la CNPT, les autorités paraissent déterminées à mettre fin aux mesures prolongées d’isolement strict.

Isolement temporaire préconisé

D’une manière générale, la commission estime que l’isolement en prison ne devrait pas durer plus que quelques semaines, car cela ne fait qu’aggraver l’état de détenus qui souffrent de troubles graves de la personnalité. Le traitement recommandé consiste au contraire à multiplier les relations sociales, estime la CNPT.

«Je suis de plus en plus persuadé que ces détenus nécessitent des soins de type éducationnel et socio-thérapeutique», a ajouté Jean-Pierre Restellini. Leur place n’est pas dans une division psychiatrique, mais dans de petites unités de vie dans lesquelles un réapprentissage des relations inter-individuelles est envisageable.

La CNPT salue le projet d’hôpital psychiatrique qui devrait voir le jour d’ici 2016 dans l’enceinte de Bochuz. (ats/nxp)

Créé: 20.02.2012, 12h05

Articles en relation

Deux détenus mettent le feu à leur cellule à Champ-Dollon

Genève Deux détenus ont mis le feu samedi en début de soirée à leur cellule de cinq prisonniers de la prison de Champ- Dollon, à Genève. Un blessé grave. Plus...

Paid Post

Somnambule? Profitez de la montagne la nuit!
/vente/publireportage/Somnambule-Profitez-de-la-montagne-la-nuit-/story/27208723 Les stations de Villars-Les Diablerets proposent toute une palette d’activités hivernales en soirée. Tour d’horizon des possibilités.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.