De moins en moins de morts sur les routes

Circulation routièreL'Office fédéral des routes constate une diminution du nombre de personnes tuées ou blessées. Mais les accidents de e-vélos sont en hausse.

Diminution des accidents de voiture mais augmentation chez les motards. (Image d'illustration)

Diminution des accidents de voiture mais augmentation chez les motards. (Image d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le nombre de personnes tuées ou grièvement blessées lors d'accidents de la circulation en Suisse continue à baisser. Au premier semestre, 100 personnes sont décédées, contre 113 sur la même période de 2017, et 1726 personnes ont été grièvement blessées, contre 1844.

Pour ce qui est des morts, il s'agit du deuxième chiffre le plus bas depuis la création de cette statistique semestrielle en 1992. Pour les blessés graves, c'est même le total le plus faible jamais enregistré, révèlent les chiffres provisoires du registre des accidents de l'Office fédéral des routes (OFROU), publiés lundi.

Source: OFROU

Ces chiffres confirment une tendance à la baisse observée depuis de nombreuses années. Le nombre d'accidents ayant occasionné des dommages corporels a lui aussi diminué. Au premier semestre, 100 personnes sont décédées, contre 113 sur la même période de 2017, et 1726 personnes ont été grièvement blessées, contre 1844.

La plus forte diminution par rapport à l'année précédente est celle du nombre de décès, surtout chez les personnes âgées de 30 à 59 ans et les piétons. Parmi ces derniers, la diminution du nombre de décès concerne surtout les personnes âgées de plus de 60 ans.

On constate en revanche une légère augmentation des accidents mortels chez les motocyclistes (21, contre 17 au premier semestre 2017), en particulier dans la catégorie des 50-69 ans. Ces chiffres affichent néanmoins une baisse en comparaison avec la moyenne quinquennale.

Accidents de vélos électriques en hausse

Si le nombre de blessés graves est en baisse pour la majorité des usagers de la route, il a augmenté pour les conducteurs de vélos électriques - en particulier la tranche d'âge des 40 ans et plus -, passant de 103 à 138 cas.

Les conducteurs âgés de 40 à 49 ans se sont gravement blessés en conduisant surtout des vélos électriques rapides, tandis que les personnes âgées de plus de 50 ans ont été plus nombreuses à se blesser en conduisant un vélo électrique lent.

Le mois d'avril a été particulièrement négatif, avec un grand nombre de conducteurs de vélos électriques et de motocyclistes tués ou grièvement blessés. Cela est probablement dû à la météo: après un mois de mars hivernal et humide, le temps a été beau et sec en avril, ce qui a attiré de nombreux conducteurs de deux-roues sur les routes, explique l'OFROU.

Causes des accidents

Pour les accidents mortels, la cause principale présumée est la vitesse (19 cas), devant l'alcool (14) et l'inattention/distraction (8). S'agissant des blessés graves, c'est l'inattention/distraction qui arrive en tête (255), devant la vitesse (183) et l'alcool (142).

Cette statistique recense les accidents survenus sur la voie publique et impliquant au moins un véhicule (motorisé ou non) ou un piéton ou un engin assimilé à un véhicule. Les résultats de la statistique semestrielle sont provisoires. Les chiffres définitifs seront publiés au printemps 2019. (ats/nxp)

Créé: 01.10.2018, 16h39

Articles en relation

Motard grièvement blessé dans un accident à Sion

Valais Un accident entre une voiture et une moto s'est produit lundi vers 18h à la hauteur de la station-service Agip, à Sion. Le motard est grièvement blessé. Plus...

Un motard décède suite à un accident

Canton de Berne Grièvement blessé après avoir chuté de sa moto à Lyssach, un homme de 54 ans est mort à l'hôpital lundi soir. Plus...

Accident à Ollon: pronostic engagé pour deux femmes

Vaud Cinq occupants d'une voiture ont dû être désincarcérés suite à une collision avec un camion à Ollon vendredi. Deux jeunes femmes sont dans un état critique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.