Des portes de wagons défectueuses détectées

SuisseLes CFF ont annoncé plusieurs mesures après l'accident d'un chef de train à Baden (AG) au début août. La protection anti-pincement de la porte n'était pas fonctionnelle ce jour-là.

Les portes des voitures de type VU IV, décriées après un accident mortel, auront droit à un contrôle spécial.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les CFF effectuent des contrôles spéciaux après l'accident qui a coûté la vie à un contrôleur il y a dix jours. Ils ont jusqu'ici mis au jour des systèmes de protection anti-pincement défectueux sur cinq portes de wagons du type de train concerné.

«Ces défauts auraient également été détectés dans le cadre des contrôles standards», a souligné mercredi Linus Loser, responsable de la Production ferroviaire, lors d'un point de presse à Zurich. Il n'a pas précisé dans quelle mesure ces portes défectueuses représentaient un danger pour les passagers et le personnel.

Selon les premiers résultats de l'enquête du Service suisse d'enquête de sécurité (SESE), la protection anti-pincement de la porte n'était pas fonctionnelle au moment de l'accident qui s'est produit le 4 août, durant lequel un contrôleur de 54 ans a été coincé au moment du départ du train. Il s'agissait d'un train de type VU IV, des voitures à un étage sans plancher surbaissé.

Pas d'anomalie lors du dernier contrôle

Les CFF ont contrôlé la voiture concernée pour la dernière fois le 31 juillet et n'ont constaté aucune anomalie. Après analyse de ce wagon, le SESE n'a pour l'heure ordonné aucune mesure immédiate aux CFF. L'ex-régie fédérale mène ses propres analyses sur l'accident.

Outre les défaillances constatées sur cinq portes, les CFF ont aussi remarqué que la sensibilité de réaction du dispositif de protection anti-pincement des trains VU IV était inférieure à la valeur prescrite. Les CFF ont informé l'Office fédéral des transports (OFT) et le SESE et cherchent à remédier à ce problème. Ce défaut «caché» n'a selon le SESE aucun lien avec l'accident du 4 août.

Contrôles exhaustifs

Ces prochaines semaines, les CFF soumettront toutes les portes des trains VU IV à un contrôle particulier, en plus des tests ordinaires qui interviennent tous les sept à dix jours. L'examen de l'ensemble des voitures prendra six à sept semaines. Chaque jour, dix à quinze véhicules font l'objet d'un contrôle.

En outre, la procédure d'expédition, c'est-à-dire du départ des trains, a été réanalysée et discutée avec les partenaires sociaux. Conclusion: le processus est sûr pour le personnel et les voyageurs. Les CFF ont rappelé par écrit son contenu exact à tous les assistants clientèle.

«Les mesures immédiates décidées à ce jour garantissent, en l'état actuel des connaissances, la sécurité des voyageurs et du personnel», ont communiqué les CFF. Si l'appréciation actuelle devait évoluer, ils prendraient les mesures adéquates, quel qu'en soit l'impact sur l'exploitation, précisent-ils.

Cas de pincements signalés

Depuis l'accident, «quelques» membres du personnel ont rapporté des cas similaires de pincements par des portes, ajoutent les CFF. Au total, moins de dix accidents professionnels liés à l'accès aux trains ou à des pincements sont signalés. Ces annonces peuvent être effectuées anonymement.

Il est prévu que les voitures de type VU IV resteront en service jusqu'aux années 2030, et uniquement en renfort des IC2000 à partir des années 2020 déjà. Quelque 200 véhicules de ce type resteront alors en circulation. Par rapport à ces derniers, le matériel roulant de dernière génération des CFF est équipé d'éléments supplémentaires de sécurité des portes, par exemple des photocellules ou des capteurs. (ats/nxp)

Créé: 14.08.2019, 15h20

Articles en relation

Minute de silence pour l'employé des CFF mort

Gare de Zurich Des centaines de collaborateurs des CFF ont observé en gare de Zurich une minute de silence pour leur collègue décédé dimanche à Baden. Plus...

Arrêt de l'utilisation d'un type de wagon exigé

Accident à Baden Suite au décès d'un employé des CFF coincé dans la porte d'un convoi et traîné par le train, le syndicat du personnel exige l'arrêt du type de véhicule impliqué. Plus...

Un employé CFF trouve la mort à Baden

Canton d'Argovie Un contrôleur âgé de 54 ans a été blessé mortellement au moment du départ d'un train InterRegio reliant Bâle à Zurich. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...