Des prières contre l'avortement au CHUV

SuisseOrganisées par des traditionalistes, les prières visent à «réparer les crimes de l'avortement». La direction tombe des nues.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des prières pour «réparer les crimes de l'avortement» sont organisées chaque 13 du mois dans la chapelle du CHUV à Lausanne par des traditionalistes. La direction de l'établissement hospitalier affirme qu'elle n'en avait pas connaissance et veut y mettre un terme.

Communauté de prêtres intégristes

L'intitulé de l'événement est clair: «Tous les 13 du mois, une prière est organisée à la chapelle du CHUV à 19h30 pour réparer les crimes de l'avortement». Révélée par Le Temps, l'information est accessible sur Internet dans l'un des bulletins de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, une communauté de prêtres catholiques intégristes fondée en 1970 à Ecône (VS).

Contactée samedi par l'ats, la direction du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) à Lausanne avoue «être un peu tombée des nues» en apprenant la nouvelle. Et Pierre-François Leyvraz, directeur général, d'expliquer que la chapelle «est un lieu ouvert, basé sur la confiance et non surveillé».

Les personnes qui s'y rendent sont généralement des soignants, des patients ou des proches, poursuit-il. «Nous n'avons jamais constaté de grande manifestation dans cette chapelle».

Droit à l'avortement

Reste que l'homme est catégorique: «Il y a une loi qui donne le droit à l'avortement. Nous ne pouvons accepter que des individus la contestent dans nos murs».

Le directeur indique avoir écrit vendredi à la fraternité pour «lui interdire l'accès à cette chapelle et lui demander de retirer toute mention de ces prières dans le bulletin». La chapelle sera par ailleurs fermée tous les 13 du mois à l'heure dite. Contactée samedi matin par l'ats, la personne en charge de ces prières n'a pour l'heure pas répondu. (ats/nxp)

Créé: 27.05.2017, 13h21

Articles en relation

Le CHUV pèche en médecine complémentaire

Vaud L'association romande de médecine complémentaire estime que le gouvernement ne finance pas assez le domaine à l'hôpital universitaire. Plus...

Malformations: une mère vaudoise porte plainte

Dépakine Une Vaudoise accuse le CHUV, les médecins et Sanofi de ne pas l'avoir prévenue des dangers pour son fœtus de la prise de l'antiépileptique Dépakine lors de ses grossesses. Plus...

Le CHUV passe le virus Zika à la loupe

Santé Une centaine de patientes ayant été exposées au virus sont d'ores et déjà inscrites dans le registre international Zika du CHUV. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La question de la présence tessinoise réglée, celle de la place des femmes au Conseil fédéral va rapidement se poser. D'autant que trois vacances sont attendues d'ici 2019. Tour d'horizon des principales candidates.
(Image: Bénédicte) Plus...