Données privées: Helsana doit revoir son application

Collecte de données L'application pour smartphone de l'assureur, déjà épinglée par le Tribunal administratif fédéral, suscite les critiques du préposé à la protection des données.

L'application Helsana souffre toujours de problèmes de transparence.

L'application Helsana souffre toujours de problèmes de transparence. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Helsana se retrouve dans le viseur du préposé à la protection des données, alors qu'est parvenu à échéance le délai de recours contre une décision du Tribunal administratif fédéral (TAF) remontant au 19 mars et concernant la collecte de données au moyen de l'application Helsana .

Le haut-fonctionnaire salue certes les adaptations déjà apportées par l'assureur maladie au processus d'enregistrement sur la plateforme mobile, mais plaide pour une plus grande transparence en termes d'utilisation et de protection des données recueillies. (ats/nxp)

Créé: 15.05.2019, 15h51

Articles en relation

Helsana: traitement des données en partie illégal

Suisse Le préposé fédéral à la protection des données se plaignait que l'assureur Helsana et son programme de bonus enfreignaient la loi. Le Tribunal administratif fédéral lui a donné raison. Plus...

L'app d'Helsana dans le viseur des autorités

Assurances L'application Helsana, pour le mode de vie sain qui récompense les assurés, ne respecterait pas la protection des données. Plus...

La nouvelle app d'Helsana fait grincer des dents

Suisse La caisse maladie Helsana a lancé en septembre une application qui propose des rabais à ses assurés en bonne santé. Malaise à Berne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.