Essai limité de l'internet gratuit dans les trains

CFFLes CFF ont imposé plusieurs restrictions à leur phase de test pour l'internet gratuit à bord de certains trains. Il faut notamment être clients de Salt ou Sunrise.

la cheffe de projet Barbara Schoch explique ce qu'est «FreeSurf CFF».
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les CFF testent dès mardi l'Internet gratuit à bord de trains grandes lignes. L'essai est pour l'instant limité aux 44 InterCity circulant entre Zurich et Genève, St-Gall et Lausanne ainsi que Bâle et Bienne. Autre restriction: il faut être clients de Salt ou Sunrise.

Pour fournir Internet à leurs passagers, les CFF ne misent pas sur le wifi mais sur le réseau de téléphonie mobile. Pour pouvoir en bénéficier durant la phase-test, les clients devront posséder un appareil mobile et une carte SIM suisse de chez Salt ou Sunrise, précisent mardi les CFF dans un communiqué.

Il faudra en outre télécharger l'application «FreeSurf CFF» puis s'identifier à l'aide de son numéro de téléphone. Après inscription et activation, le client reçoit une confirmation qui lui indique qu'il peut surfer gratuitement via son opérateur à partir de ce moment.

Lorsqu'il quitte le train ou en cas de coupure de la liaison, une notification est envoyée pour signaler que l'accès gratuit à Internet n'est plus actif, expliquent les CFF.

Pourparlers avec Swisscom

Si pour l'instant seuls les clients de Sunrise et Salt peuvent participer au test, les CFF indiquent que des pourparlers sont en cours avec d'autres opérateurs et en particulier Swisscom.

Bien que l'ex-régie fédérale mise sur la technologie mobile, elle équipera tout de même ses trains internationaux de wifi. Les premiers véhicules munis de ce système seront disponibles d'ici à la fin de l'année. A l'étranger, il existe des régions mal couvertes, contrairement à la Suisse, qui dispose d'une bonne couverture mobile, justifient les CFF. (ats/nxp)

Créé: 28.05.2019, 10h48

Articles en relation

La publicité a continué à déserter les médias

Suisse Les annonceurs ont continué à investir dans le numérique en 2018. Les recettes publicitaires sur internet ont toutefois vu leur croissance se tasser. Plus...

Les PME négligent leur visibilité sur internet

Suisse Absence de référencement, de mise à jour ou de présence sur les réseaux sociaux: les entreprises prennent de sérieux risques en matière de compétitivité en ligne. Plus...

Poutine renforce le contrôle de l'internet

Russie Vladimir Poutine a promulgué une loi controversée visant à créer en Russie un «internet souverain» et isolé du monde. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.