Est-on parti pour 15 jours de canicule?

SuisseMétéoSuisse a lancé une alerte de degré 3 pour une vague de chaleur qui va toucher toute la Suisse ou presque. Elle pourrait durer jusqu'au 12 août au moins.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sortez les ventilateurs et restez autant que possible au frais. En effet, MétéoSuisse a lancé lundi une nouvelle alerte de degré 3 sur 5 pour un danger marqué de canicule, valable toute la semaine pour tout le Plateau suisse, le Valais ainsi que le Tessin. Seules les Alpes et les hauteurs du Jura Vaudois et neuchâtelois sont épargnés.

Une zone de haute pression s'étend à nouveau de l'Atlantique aux Alpes. Elle dominera le temps tout au long de la semaine, dans une ambiance très chaude, explique MétéoSuisse sur son site. Les températures vont grimper jusqu'à 35 degrés à Genève, avec un pic entre mardi midi et mercredi 18heures, soit pour la fête nationale du 1er Août, qui pourrait s'avérer le jour le plus chaud de l'année.

Les météorologues parlent de vague de chaleur lorsque les températures atteignent les 30 degrés pendant au moins trois jours consécutifs. Et ces trois jours vont être largement dépassés ces prochains temps. En effet, la canicule risque de s'installer pour au moins 15 jours! La zone de haute pression va perdurer sur toute l'Europe centrale et septentrionale durant encore toute la semaine prochaine, jusqu'au dimanche 12 août, annonce MétéoSuisse. Avec des températures supérieures aux normes saisonnières, précise-t-il.

Boire et penser aux plus vulnérables

Cette chaleur peut avoir des conséquences sur la santé. Faiblesse générale, état de confusion, température élevée, bouche sèche, vertiges, désorientation, nausées, crampes sont les symptômes d'un coup de chaleur, a précisé le médecin cantonal valaisan lundi. Mieux vaut donc éviter les efforts physiques, se protéger de la chaleur, se rafraîchir, beaucoup boire et manger léger. Il recommande aussi de faire preuve de solidarité envers la population plus vulnérable.

Le Valais a d'ailleurs a alerté tous les partenaires du réseau sanitaire valaisan. Ils ont été priés de prendre des mesures préventives à l'intention du public dont ils s'occupent, malades, personnes âgées, petits enfants.

(nxp)

Créé: 30.07.2018, 11h46

Articles en relation

Il va faire encore très très chaud cette semaine

Canicule Le Valais et la région lémanique sont touchés par la canicule avec des températures très élevées par endroits allant jusqu'à 35 degrés. Plus...

La canicule, un «signe» du réchauffement

Météo La canicule qui frappe l'Europe ces derniers jours est un «signe sans ambiguïté» du changement climatique, selon une étude. Plus...

La pression s'accentue sur les feux d'artifice

Canicule La sécheresse qui sévit en Suisse entraîne de nouvelles restrictions sur les feux d'artifice, notamment. Plus...

La canicule perturbe la centrale de Mühleberg

Nucléaire La centrale nucléaire doit ralentir sa production d'électricité car l'eau de la rivière n'est plus assez froide pour refroidir le réacteur. Plus...

La canicule donne des sueurs froides aux capitaines de la CGN

Léman Les comportements dangereux sont en nette hausse. Et les communes sont priées d’agir vite. En période de grosse chaleur, les inquiétudes sont vives. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.