Il s'assoupit dans sa voiture, 5 blessés

Canton de FribourgL'accident qui a eu lieu dimanche en début d'après-midi a été provoqué par un automobiliste de 45 ans qui s'est assoupi au volant.

Police cantonale de Fribourg.

Police cantonale de Fribourg. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cinq personnes ont été blessées dimanche dans une collision frontale entre deux voitures à Givisiez (FR). Quatre d'entre elles, dont deux fillettes de quatre et cinq ans, ont dû être acheminées à l'Hôpital de l'Ile à Berne.

L'une des fillettes a dû être héliportée par un appareil de la Rega, a indiqué la police cantonale dans un communiqué. La cinquième personne blessée a été conduite en ambulance à l'Hôpital fribourgeois (HFR). La police ne précise pas la gravité des blessures subies.

L'accident s'est produit vers 13h15. Il a été provoqué par un automobiliste de 45 ans qui s'est assoupi au volant. Son véhicule a dévié de sa trajectoire et est venu percuter frontalement une voiture qui circulait normalement en sens inverse.

Créé: 13.10.2019, 19h58

Articles en relation

Des blessés après un choc entre un tram et un bus

Bâle Plusieurs personnes ont été blessées et ont dû être transportées à l'hôpital après une collision entre un tram et un bus à Bâle. Plus...

Val-de-Travers: un cheval tué dans une collision

Canton de Neuchâtel Un automobiliste français de 44 ans a été blessé dans une collision avec un cheval au Val-de-Travers (NE). Plus...

Un mort dans une collision frontale à Villaz-St-Pierre

Fribourg Après avoir dévié de sa route, un octogénaire a percuté une voiture arrivant en sens inverse. Il est décédé sur place. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.