Initiative lancée contre le commerce de guerre

ArmementL'assemblée annuelle du groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) a décidé dimanche à Soleure de lancer un texte pour interdire les investissements dans l'industrie d'armement.

Un employé de Ruag travaille à la construction d'un char Leopars à Thoune.

Un employé de Ruag travaille à la construction d'un char Leopars à Thoune. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) lance une initiative contre le commerce de guerre. Son assemblée annuelle dimanche à Soleure l'a formellement décidé. Le texte veut interdire les investissements dans l'industrie d'armement via la place financière suisse.

L'initiative est soutenue par les Jeunes Verts, le PS et 35 autres organisations. Son texte sera publié le 11 avril dans la Feuille fédérale, détaille Youniss Mussa, secrétaire du GSsA, cité dans un communiqué. Avec ce texte, «nous empêcherons enfin le financement du matériel de guerre par la BNS et les caisses de pensions».

Pendant que des millions de personnes sont contraintes de fuir leurs pays en guerre, nous vendons pour 400 milliards de dollars d'armes, poursuit le GSsA. La Banque nationale (BNS) a investi 800 millions de francs dans la production d'armes nucléaires en 2016, illustre-t-il.

Les membres du mouvement ont approuvé à l'unanimité le lancement de la récolte de signatures. Le GSsA a échoué devant le peuple en 2009 avec une initiative semblable, qui voulait interdire les exportations de matériel de guerre. Le texte avait été rejeté par 68,2% des votants. (ats/nxp)

Créé: 02.04.2017, 13h05

Articles en relation

Parmelin présente le programme d'armement

Armée suisse Quelques heures avant les commissions parlementaires, la presse a pu découvrir à Payerne le rééquipement des F/A-18 et l'achat de munitions qui sont les points forts du programme 2017. Plus...

Le débat sur les dépenses militaires ravivé

Allemagne Donald Trump a relancé le sujet sensible de l'armement en Allemagne alors que les législatives se profilent dans le pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.