L'arrêt préventif contre Novartis aggrave le manque de vaccins

GrippeIl y a pour l'heure «trop peu de vaccins en Suisse», selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). L'arrêt à titre préventif des ventes de deux vaccins de Novartis décidé par Swissmedic a conduit à une «aggravation de la situation».

Swissmedic, avait annoncé mercredi l’arrêt à titre préventif des livraisons de vaccins de Novartis en Suisse.

Swissmedic, avait annoncé mercredi l’arrêt à titre préventif des livraisons de vaccins de Novartis en Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a pour l'heure «trop peu de vaccins en Suisse», a relevé jeudi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). L'arrêt à titre préventif des ventes de deux vaccins de Novartis décidé par Swissmedic a conduit à une «aggravation de la situation».

Avec les livraisons supplémentaires et sans les doses de Novartis et Crucell, un million de doses seront disponibles pour la saison grippale, précise l'OFSP dans un communiqué. «C'est moins que ce qui était prévu initialement». Pour combler hôpitaux, pharmacies et cabinets médicaux, 1,3 million de doses auraient été nécessaires.

Les livraisons supplémentaires de vaccins promises par les producteurs n'arriveront qu'à la mi-novembre. L'OFSP recommande aux médecins de vacciner en priorité les groupes à risques ainsi que les proches et les professionnels de la santé en contact direct avec eux. Les autres intéressés sont priés d'attendre.

Le ministère de la santé italien avait ordonné mercredi l'arrêt des ventes de vaccins en raison d'impuretés dans les doses de vaccin de Novartis et de possibles effets secondaires. Swissmedic, l'autorité helvétique de contrôle et d'homologation des médicaments, a alors décrété l'arrêt à titre préventif des livraisons d'Agrippal et de Fluad.

Contacté jeudi par l'ats, Daniel Lüthi, porte-parole de Swissmedic, n'a pas pu préciser la durée de l'arrêt. «Nous attendons pour l'instant les données scientifiques de Novartis», a-t-il déclaré.

Novartis: des vaccins «sûrs»

Le ministère de la santé publique autrichien a appelé jeudi les médecins à se rabattre sur des alternatives aux vaccins de Novartis. En Allemagne, le Paul-Ehrlich-Institut a décidé de suspendre partiellement les livraisons de vaccins du groupe; Novartis retirera quatre lots de vaccins Begripal et un lot de Fluad.

Même après l'arrêt des livraisons, Joseph Jimenez, directeur général de Novartis, considère les vaccins antigrippe fabriqués en Italie comme sûrs et efficaces. En conférence de presse téléphonique jeudi, il a dit ne pas s'attendre à un prochain arrêt des ventes, mais ne peut pas non plus l'exclure.

«La fabrication de vaccins est un processus complexe, c'est pourquoi il y a constamment des écarts entre les produits», explique- t-il. «Novartis a identifié les lots posant problème en Italie et ne les a pas livrés, ce qui parle en faveur du contrôle qualité de l'entreprise.»

Appels multiples

Présidente de la Commission fédérale pour les vaccinations, Claire-Anne Siegrist fait état de nombreux appels de patients au lendemain du constat italien: «Beaucoup de personnes déjà vaccinées et qui ne savent pas le nom du fabriquant de leur vaccin s'inquiètent et appellent leur médecin.»

Swissmedic estime pour l'heure que les gens déjà vaccinés ne courent pas de danger. Les médecins eux-mêmes consultent à tout moment leur point relais pour prendre note de l'état des recommandations sur les vaccinations.

Celles-ci doivent être faites au plus tard une à deux semaines avant l'arrivée de la grippe, qui ne se montre en général qu'entre décembre et février. Personne ne peut prévoir avec précision son apparition.

Gros hôpitaux pas inquiétés

«Nous avons reçu tous les vaccins commandés», assure Andreas Hintermann, pharmacien cantonal de Zurich, qui fournit les vaccins entre autres à l'Hôpital universitaire. «Cependant, 35% de nos produits viennent de chez Novartis et ne peuvent plus être employés depuis mercredi.» La pharmacie cantonale en recevra néanmoins d'autres en remplacement dans trois semaines.

L'épisode italien n'a pas inquiété les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), qui commandent ensemble les vaccins. Ils se sont fournis cette année auprès du groupe français Sanofi. Quant à l'Hôpital de Berne, il dispose de suffisamment de doses pour vacciner des personnes qui ne sont pas spécialement exposées au virus.

«Les HUG ont reçu toutes les livraisons et le taux de vaccination est pour l'heure plus élevé que l'an dernier», confie Claire-Anne Siegrist, également médecin responsable du centre de vaccinologie aux HUG. Côté CHUV, il s'agit d'une année «business as usual», selon Darcy Christen, chargé des relations médias.

L'arrêt préventif contre les vaccins de Novartis devrait toucher plus durement les petits hôpitaux et les cabinets médicaux qui ne dépendent que de ce fabriquant. «Il ressort de la responsabilité des médecins cantonaux de se soucier de la vaccination de tous les groupes à risques dans leur canton», a précisé Mona Neidhart, porte- parole de l'OFSP.

(ats/nxp)

Créé: 25.10.2012, 18h24

Articles en relation

Swissmedic stoppe la livraison des vaccins de Novartis

Grippe Swissmedic a ordonné préventivement l'arrêt immédiat des livraisons des vaccins antigrippe de Novartis, après la découverte d'impuretés. Les personnes qui ont déjà été vaccinées ne courent toutefois pas de danger. Plus...

Dans l'attente de vaccins supplémentaires

Grippe La Suisse connaît actuellement des problèmes de livraison. L'Office fédéral de la santé publique demande aux fabricants de livrer prochainement plus d'un million de vaccins supplémentaires. Plus...

Faut-il se faire vacciner contre la grippe?

Santé Comme chaque année, automne rime avec campagne de vaccination contre le virus influenza et nombre d'entreprises proposent le vaccin à leurs employés. Mais est-ce réellement utile? Plus...

Paid Post

Somnambule? Profitez de la montagne la nuit!
/vente/publireportage/Somnambule-Profitez-de-la-montagne-la-nuit-/story/27208723 Les stations de Villars-Les Diablerets proposent toute une palette d’activités hivernales en soirée. Tour d’horizon des possibilités.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.