L'échec de Prévoyance 2020 ne profite qu'au rail

SuisseLe rejet de la réforme des retraites va avoir quelques incidences sur le budget de la Confédération pour 2018.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le rejet du projet de réforme des retraites dimanche dernier allégera le budget de la Confédération l'an prochain d'environ 440 millions de francs. Le Conseil fédéral ne veut pas pour autant renoncer aux mesures d'économies. Seul le rail en tirera bénéfice.

Une seule concession a été décidée vendredi par le gouvernement. Le Parlement sera prié de renoncer à réduire l'apport au fonds d'infrastructure ferroviaire. L'enveloppe pourra ainsi être relevée de 295 millions de francs et portée à son niveau maximal en 2018.

En dotant ce fonds d’un apport maximal, on se réserve la possibilité, comme le prévoit la Constitution, de garder dans les finances fédérales une part des revenus de la redevance poids lourd en vue de financer de futures réformes prioritaires, justifie le gouvernement.

Plusieurs effets

L'échec en votation du projet Prévoyance vieillesse 2020 va réduire les dépenses budgétisées pour 2018 de 0,6% ou 442 millions au final. Dans le détail, l'abandon d'une adaptation de la TVA pour financer la réforme réduira recettes et dépenses de 670 millions. Comme la Confédération conservera 17% du point supplémentaire de TVA en faveur de l'AVS, elle dépensera 500 millions de moins.

Le maintien de l'âge de retraite des femmes à 64 ans gonflera les dépenses pour l'AVS de 50 à 80 millions et exigera 1 million de dépenses supplémentaires pour les prestations complémentaires. L'allégement total obtenu gonflera l'excédent budgétaire structurel à 540 millions de francs.

245 millions pour la dette

Rail mis à part, cette marge de manoeuvre sera utilisée pour réduire la dette de 245 millions. Au cours de ces prochaines années, les finances fédérales seront grevées par d’importants projets dont la réforme de la fiscalité des entreprises, une nouvelle réforme de la prévoyance vieillesse ou la suppression de la discrimination fiscale des couples mariés.

En continuant à miser sur le désendettement et les investissements dans l’infrastructure, le Conseil fédéral veut conserver une marge de manœuvre budgétaire aussi vaste que possible. Le gouvernement fera une annonce complémentaire en ce sens à l'attention des commissions des finances qui se penchent sur le budget 2018 dès la semaine prochaine. (ats/nxp)

Créé: 29.09.2017, 15h34

Articles en relation

Les femmes et les jeunes ont torpillé la réforme des retraites

Sondage Tamedia a examiné le profil des votants. Les sympathisants UDC et PLR ont largement rejeté Prévoyance 2020. Plus...

Les prix vont-ils être réduits à cause de la TVA?

Prévoyance 2020 La baisse des taux de TVA, à la suite du scrutin de dimanche sur les retraites, pourrait profiter aux consommateurs. Plus...

La baisse de la TVA va coûter des millions aux entreprises

Prévoyance vieillesse Après le non à la Prévoyance 2020, le taux passera à 7.7%. L’adaptation va coûter un saladier aux PME. Quid des consommateurs? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 24 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...