L'épave d'un véhicule retrouvé dans le Rhône

Drame de Chamoson (VS)La découverte s'inscrit dans le cadre des investigations liées à la disparition d'un véhicule et de ses occupants lors de la lave torrentielle du 11 août à Chamoson.

Les investigations se poursuivent afin d'établir formellement l'existence d'un lien entre cette découverte et le drame de Chamoson.

Les investigations se poursuivent afin d'établir formellement l'existence d'un lien entre cette découverte et le drame de Chamoson. Image: Police cantonale du Valais

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police valaisanne a découvert dimanche l'épave d'une voiture dans le Rhône à la hauteur de Leytron. Cette découverte s'inscrit dans le cadre des recherches liées à la disparition d'une voiture et de ses occupants lors de la lave torrentielle du 11 août à Chamoson.

Les investigations se poursuivent afin d'établir formellement l'existence d'un lien entre cette découverte et le drame de Chamoson, a précisé la police dans un communiqué publié dimanche soir.

Un Genevois de 37 ans domicilié en Valais et une fillette française de six ans avaient été emportées avec une voiture le 11 août lorsque la rivière de la Losentse était sortie de son lit. Des pièces de leur véhicule ont été retrouvées jusqu'ici, de même que quelques objets personnels, mais pas la structure principale de la voiture ni les corps des malheureux.

La police cantonale a toutefois poursuivi ses recherches. Dimanche, profitant de la météo favorable ainsi que du niveau bas du Rhône, les Unités spéciales de la Police cantonale ont effectué des recherches en «Hydrospeed» sur le Rhône entre Chamoson et Leytron.

Vers 14h30, les gendarmes ont repéré l'épave d'une voiture à la hauteur de Leytron, dans le Rhône, en rive gauche. Le secteur a été bouclé par la Police cantonale afin de procéder à l'évacuation du véhicule ainsi qu'aux investigations nécessaires.

Créé: 13.10.2019, 21h57

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.