L'initiative pour plafonner les primes a abouti

Suisse Le projet de loi du PS, visant à limiter le montant des primes de l'assurance maladie à 10% du revenu du ménage, passera bien devant les urnes.

Le projet devrait coûter entre 3 et 4 milliards de francs.

Le projet devrait coûter entre 3 et 4 milliards de francs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le peuple pourra voter sur le plafonnement des primes maladie à 10% du revenu disponible des ménages. L'initiative du PS qui l'exige a abouti. La Chancellerie fédérale a validé jeudi 101'780 des 102'464 signatures déposées.

L'initiative vise à soulager le budget des ménages modestes. Elle prévoit une clé de répartition fixe en matière de financement des subsides. La réduction des primes serait financée à raison de deux tiers au moins par la Confédération, le solde revenant aux Cantons.

Le projet devrait coûter entre 3 et 4 milliards de francs. Le modèle s'inspire du canton de Vaud, où la mesure a été introduite de façon progressive dès le 1er septembre 2018, avec un plafonnement à 12%. (ats/nxp)

Créé: 27.02.2020, 15h23

Articles en relation

Réductions de prime très variables selon le canton

Suisse Les aides cantonales pour le paiement des primes d'assurance maladie vont du simple au triple en Suisse. Les ménages dans le canton de Bâle-Ville sont les mieux lotis. Plus...

Le PS dépose son initiative pour des primes plafonnées

Suisse Le texte exige que les primes de l'assurance maladie de base soient plafonnées à 10% du revenu disponible des ménages. Plus...

Caisse maladie: alléger le fardeau des jeunes

Suisse Actuellement, si les parents ne paient pas les primes maladie de leurs enfants, ceux-ci peuvent se retrouver endettés à l'âge adulte. Berne veut réagir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.