La hausse des primes est de 5,1% en réalité

Assurance maladieUne analyse du comparateur bonus.ch calcule une hausse réelle de 5,1% des primes maladie pour 2018 au lieu des 4% annoncés par Berne.

Près de 80% des primes subiront une hausse supérieure à 4%, selon bonus.ch

Près de 80% des primes subiront une hausse supérieure à 4%, selon bonus.ch Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les primes de l'assurance maladie pour 2018 vont augmenter davantage que les 4% annoncés par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Une analyse du site comparateur bonus.ch calcule une hausse de 5,1% si l'on tient compte de l'ensemble des primes maladie.

La raison de cette différence est que l'OFSP se base uniquement sur la franchise adulte de 300 francs avec un modèle d'assurance traditionnel incluant la couverture accident, explique bonus.ch jeudi. Or ces critères ne sont représentatifs que pour un petit cinquième de la population.

En tenant compte de toutes les 200'312 primes maladie disponibles, la hausse moyenne est de 5,1%. Près de 80% des primes subiront une hausse supérieure à 4%. Pour un quart des primes, elle sera de plus de 10%. Selon bonus.ch, certains assurés doivent s'attendre à des extrêmes, les primes pouvant varier entre -10% et 30%.

Les familles sont les plus touchées en 2018: les primes enfants subissent la plus forte hausse avec 6,1% d'augmentation, contre près de 5% pour les jeunes adultes et les adultes.

Le budget assurance maladie d'une famille type de cinq personnes habitant Genève augmentera de de 1993 francs en 2018, pour s'établir à 23'570 francs par an, calcule le comparateur. En changeant de caisse maladie, cette famille pourrait économiser 8380 francs par an. (ats/nxp)

Créé: 02.11.2017, 11h08

Articles en relation

Berset: «On ne peut pas réaliser l’impossible»

Assurance maladie Le ministre de la Santé Alain Berset revient sur la nouvelle hausse des primes. Et appelle les acteurs à faire des efforts. Plus...

Les Romands en ordre dispersé face à la hausse

Primes 2018 Les cantons romands sont les plus touchés par la hausse des primes annoncée pour 2018. Chacun essaie d'atténuer le choc de son côté. Plus...

Primes 2018: chaque acteur accuse les autres

Assurance maladie Les acteurs du système de santé et les politiques se renvoient la balle sur les responsabilités de la hausse des primes dans l'assurance maladie. Plus...

Les primes vont grimper de 4% en moyenne

Suisse La hausse va même dépasser 5% dans la plupart des cantons romands en 2018. La progression est également plus forte chez les enfants. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

À défaut d'accord-cadre, Jean-Claude Juncker et Doris Leuthard se sont félicités à Berne de la nouvelle «dynamique positive» entre l'UE et la Suisse, qui débloquera par ailleurs 1,3 milliard pour les pays de l'Est (publié le 24 novembre 2017)
Plus...