La loutre débarque en Suisse

FauneTraqués jusqu'au milieu du 20e siècle, les mammifères pourraient faire leur grand retour dans nos contrées.

Des loutres ont été récemment aperçues à Berne et dans les Grisons. (Image d'illustration)

Des loutres ont été récemment aperçues à Berne et dans les Grisons. (Image d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La loutre pourrait recoloniser la Suisse. Plusieurs individus ont été repérés près de Berne et dans le canton des Grisons ces derniers mois. Un groupe national de coordination doit lui être consacré afin d'examiner les défis qu'entraîne ce retour.

Détestée des pêcheurs qui voyaient en elle une concurrente, la loutre a été traquée en Suisse jusque vers le milieu du 20e siècle. Disparue du sol helvétique en 1990, cette espèce était considérée comme éteinte.

Réapparitions

Deux loutres femelles et leurs petits ont été photographiés à plusieurs reprises ces derniers mois le long de l'Aar entre Thoune (BE) et Berne. Il s'agit de la quatrième portée de loutres sauvages confirmée dans cette région, indique lundi l'Office fédéral de l'environnement (OFEV).

Pour la première fois depuis plus de 70 ans, un individu a été repéré sur l'Inn, près de Samedan (GR), grâce à un piège photographique. Ces dernières années, la loutre a fait plusieurs apparitions isolées dans les cantons des Grisons, du Valais, du Tessin, de Genève et de Berne.

Reproduction

La présence de la loutre a été attestée dans l'Aar, le Rhin postérieur et le Tessin grâce au deuxième monitoring de Pro Lutra établi en 2016 sur mandat de l'OFEV. Il était toutefois difficile de dire si ces individus venaient de l'étranger ou s'ils s'étaient échappés d'un enclos.

Aujourd'hui, l'OFEV estime que les loutres s'introduisent en Suisse de manière naturelle depuis la France ou l'Autriche et s'y reproduisent. Les adultes peuvent en effet parcourir des distances importantes pour trouver de nouveaux territoires.

Coexistence

La loutre se nourrit de poissons, de batraciens, de crustacés, d'oiseaux, de reptiles et de petits mammifères. Des conflits d'intérêts peuvent apparaître avec la pêche, et en particulier avec les installations de pisciculture, souligne l'OFEV.

La Confédération et les cantons vont donc constituer dans les prochains mois un groupe de coordination consacré à la loutre. Il devra créer les conditions nécessaires à la coexistence de l'espèce et de l'homme en Suisse et repérer et prévenir les éventuels conflits. (ats/nxp)

Créé: 16.10.2017, 15h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...