La malbouffe perturbe le cerveau des ados

AlimentationDes chercheurs zurichois ont démontré que les graisses saturées déclenchent des troubles cognitifs chez les jeunes souris.

Les résultats obtenus chez les souris peuvent être transposés à l'être humain.

Les résultats obtenus chez les souris peuvent être transposés à l'être humain. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une nourriture trop riche en graisse peut perturber massivement la maturation du cortex des adolescents, ont découvert des scientifiques de l'EPFZ et de l'Université de Zurich. Des jeunes souris nourries de graisses saturées présentaient déjà des troubles cognitifs après un mois.

Les graisses saturées se trouvent par exemple dans la malbouffe, la charcuterie, le beurre, mais aussi l'huile de coco. Les souris ayant suivi ce régime élevé en graisses saturées présentaient des troubles cognitifs, ont constaté les chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) et de l'Université de Zurich.

Age déterminant

Quant aux souris adultes trop richement nourries, elles n'affichaient qu'un surpoids, mais pas de troubles cognitifs. L'étude a été publiée dans la revue scientifique «Molecular Psychiatry».

Les chercheurs zurichois ont souligné que l'âge des souris lors de l'apport en graisses saturées était déterminant dans l'apparition de ces troubles cognitifs. L'adolescence est en effet la période pendant laquelle a lieu la maturation du cortex préfrontal.

Cette partie du cerveau a la particularité de présenter un développement plus lent que les autres structures cérébrales; sa maturation est terminée seulement au début de l'âge adulte.

Les résultats obtenus chez les souris peuvent être transposés à l'être humain, car cette maturation pendant l'adolescence est à l'oeuvre «aussi bien chez l'homme que chez la souris», a indiqué le professeur Urs Meyer, responsable de l'étude.

Sensible aux graisses saturées

Pendant sa maturation, le cortex préfrontal est extrêmement sensible aux influences extérieures négatives telles que le stress, les infections, les traumatismes et même une nourriture déséquilibrée, soulignent les chercheurs.

Suite à un traumatisme ou en raison d'une tumeur, le cortex préfrontal peut ne plus fonctionner correctement. Le comportement d'un individu peut changer: difficultés à apprendre, perte des inhibitions, voire adoption d'un comportement puéril ou agressif.

L'étude n'a pas quantifié le seuil minimal de graisse saturée dans la nourriture susceptible d'entraîner un dommage au cortex. Quelqu'un qui mange une fois par semaine au fast food ne serait pas concerné. Mais les chercheurs concluent qu'il faut accorder plus d'attention à l'alimentation des adolescents, afin qu'elle soit la plus équilibrée possible. (ats/nxp)

Créé: 15.11.2016, 11h50

Articles en relation

Les enfants sont trop sollicités par les pubs alimentaires

Publicité Trop de publicités vantant des produits alimentaires à la télévision sont destinées aux enfants, dénonce la FRC. Plusieurs études ont montré le lien entre télévision, malbouffe et obésité. Plus...

La Suisse préservée de la «malbouffe» européenne

Etude Par rapport aux autres pays européens, la Suisse a un taux plutôt faible de surpoids et d’obésité, notamment en raison de la stabilité de l'apport calorifique. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...