La momie de Bâle, une ancêtre de Boris Johnson

ArchéologieLe ministre britannique est l'arrière petit-fils au sixième degré d'un corps datant du 18e siècle qui vient d'être identifié.

Il aura fallu plus de deux ans à des scientifiques pour découvrir l'identité de la momie.

Il aura fallu plus de deux ans à des scientifiques pour découvrir l'identité de la momie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La momie la mieux conservée de Suisse, inhumée en 1787 à Bâle, a été identifiée. Il s'agit d'une fille de pasteur, morte à l'âge de 67 ans, descendante de l'imprimeur Johann Froben et ancêtre du ministre britannique des affaires étrangères Boris Johnson.

Les chercheurs planchaient depuis 2015 pour clarifier l'identité de la personne momifiée retrouvée dans le caveau familial du directeur d'hôpital Isaak Bischoff, à la Barfüsserkirche (église des Cordeliers) à Bâle. Jeudi, ils ont présenté leurs résultats pour le moins surprenant aux médias.

Le corps appartient à Anna Catharina Bischoff, petite fille d'Isaak Bischoff. Elle est née en 1719 à Strasbourg, où son père était pasteur.

Analyses d'ADN

Grâce à des analyses d'ADN, les généticiens ont découvert qu'elle était une descendante de la huitième génération de Johann Froben, imprimeur à Bâle au début du 16e siècle. Elle s'est mariée en 1738 à Bâle, mais a vécu avec son mari, lui aussi pasteur, à Strasbourg, avant de revenir à Bâle en 1782.

Seuls deux de ses sept enfants ont atteint l'âge adulte. Une de ses filles s'est mariée avec un baron du nom de Pfeffel von Kriegelstein. Détail piquant, celui-ci figure sur l'arbre généalogique de Boris Johnson. L'actuel ministre britannique est l'arrière petit-fils au sixième degré de la momie.

L'excellent état de conservation des restes d'Anna Catharina Bischoff est dû à la cause de sa mort. Elle a succombé à une intoxication au mercure. Ce poison a conservé son corps. (ats/nxp)

Créé: 25.01.2018, 13h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Manifestation contre Monsanto, paru le 22 mai 2018
(Image: Bénédicte) Plus...