La tempête de foehn a provoqué de lourds dégâts

MétéoLe foehn a balayé samedi et dimanche la Suisse. Les rafales dans les Alpes ont oscillé entre 160 et 200 km/h, causant dégâts et incendies.

Le toit d'une grange a été soufflé à Grindelwald (BE).

Le toit d'une grange a été soufflé à Grindelwald (BE). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le foehn a soufflé très fort durant la nuit de samedi à dimanche. Plusieurs stations météorologiques ont mesuré des rafales jusqu'à 200 km/h dans les Alpes dans le canton d'Uri. Dans l'Oberland bernois, les vents ont atteint 170 km/h.

Dans les Alpes vaudoises et valaisannes, les bourrasques ont été mesurées à 160 km/h. Le foehn a soufflé "exceptionnellement loin puisque l'aéroport de Genève et la région de Schaffhouse ont été touchés", précise Météosuisse.

Ces conditions ont rendu particulièrement difficiles les interventions des pompiers. En Valais, deux feux de forêts ont eu lieu près de Martigny samedi, causés par des chutes d'arbres sur des lignes électriques. Quelque 6000 mètres carrés ont été détruits.

Flammes attisées

Dans le canton de Fribourg, le vent n'a pas provoqué mais favorisé l'incendie qui s'est déclaré samedi après-midi dans une forêt de Plasselb. Les rafales ont attisé les flammes d'un tas de branchages auquel un paysan avait bouté le feu. Plus d'un hectare est parti en fumée et il a fallu l'intervention de deux hélicoptères pour maîtriser le sinistre.

Un agriculteur st-gallois s'est fait l'auteur de la même imprudence, le feu qu'il avait allumé vendredi s'étant ranimé sous l'effet du vent. Sur les alpages de la région d'Ebnat-Kappel, un hélicoptère a dû soutenir la centaine de pompiers engagés. Près d'un hectare est également parti en fumée.

Sur les rails et dans les airs

Le foehn a également entraîné plusieurs perturbations du trafic ferroviaire. Le trafic en gare de Lausanne a été restreint samedi soir en raison d'une panne de courant. Les voyageurs ont dû composer avec des retards allant jusqu'à 20 minutes mais aucun train n'a été supprimé. En revanche, les trains entre Monthey et St-Gingolph ont été supprimés dimanche et remplacés par des bus.

En Suisse alémanique, la route principale entre Zweisimmen (BE) et Saanen (BE) était bloquée, tandis que plusieurs trains des JungfrauBahn n'ont pas circulé. Les villages de Mürren (BE) et Wengen (BE) se sont retrouvés coupés du monde jusqu'à dimanche midi. Plusieurs lignes de trains étaient également interrompues dans les Grisons.

Dans les airs, la tempête a également causé l'annulation de la démonstration de la Patrouille aérienne suisse qui aurait dû avoir lieu après la Patrouille des glaciers. Celle-ci a elle-même été victime des conditions météo spéciales puisqu'elle a dû être interrompue.

Plus de 30 degrés

De multiples autres dégâts, tels des toitures arrachées, des pannes de courant ou des chutes d'arbre ont été signalés aux polices cantonales. Parmi les plus insolites, la destruction de la tente mise en place pour la fête cantonale de lutte à Altdorf (UR). Ce foehn était couplé à des températures exceptionnellement chaudes pour la saison.

Selon MeteoNews, le thermomètre a avoisiné les 30 degrés sur le Plateau alémanique samedi et une nuit tropicale, soit des températures ne descendant pas au-dessous de 20 degrés, a été relevée dans les vallées alpines ainsi que sur le Mittelland.

Les situations de foehn tempétueux se produisent lorsque la pression au nord des Alpes devient plus basse que la pression au sud des Alpes, selon Météosuisse. (ats/nxp)

Créé: 29.04.2012, 16h04

Articles en relation

La Suisse vit sa première nuit tropicale de l'année

Météo Le mercure n'est en effet pas descendu en dessous de 20 degrés en de nombreux endroits. Par contre, le foehn a entraîné des vents jusqu'à 200km/h, causant parfois des dégâts. Plus...

L'été prend de l'avance

Météo Une chaleur estivale s’est installée sur la Suisse et l'Europe, avec des températures records approchant ou dépassant parfois les 30°. Plus...

Pourquoi les températures vont grimper si vite

Météo D’ici à samedi, nous gagnerons 15 degrés. Un tel changement de températures est-il exceptionnel? Réponse avec Vincent Devantay de Meteonews. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.