La traite des êtres humains touche la Suisse

TraficLes métiers du sexe, de la construction, de la restauration, de l'hôtellerie, des soins, le travail domestique et l'agriculture sont des secteurs à risque pour la traite des êtres humains.

Les métiers du sexe sont parmi les plus concernés par la traite des êtres humains.

Les métiers du sexe sont parmi les plus concernés par la traite des êtres humains. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse est aussi concernée par la traite des êtres humains. La quatrième édition des Semaines d'action contre cette pratique va durer tout le mois d'octobre à travers le pays, mais aussi dans toute l'Europe.

La Suisse est touchée par ce phénomène à titre de pays de transit, mais aussi de destination, ont indiqué les organisateurs. Des femmes, des hommes et des mineurs en sont victimes, principalement à des fins d'exploitation sexuelle ou d'exploitation du travail.

Les métiers du sexe, de la construction, de la restauration, de l'hôtellerie, des soins, le travail domestique et l'agriculture sont des secteurs particulièrement à risque. Chaque année, environ 250 victimes reçoivent de l'aide en Suisse après avoir échappé à des situations d'exploitation.

Pointe de l'iceberg

Cependant, ce nombre ne représente que la pointe de l'iceberg. La grande majorité des personnes concernées, faute d'identification, n?est ni reconnue ni secourue. Comme la traite des personnes se déroule dans la clandestinité, la population suisse est peu informée sur ce sujet. Or, identifier des victimes et leur apporter un soutien adéquat nécessite l'aide de chacun.

Les Semaines d'action se dérouleront autour du 18 octobre, Journée Européenne de lutte contre la traite des êtres humains. Cette année, 19 évènements tels que conférences, interventions dans les écoles, projections de films ou encore tables rondes d?experts auront lieu dans huit cantons (Genève, Fribourg, Lausanne, Jura, Neuchâtel, Berne, Zurich, Soleure).

Le bus d'information sur la traite des êtres humains, une exposition itinérante qui sillonne la Suisse depuis deux ans, s'arrêtera à Genève, Delémont, Lausanne et Berne pendant les Semaines d'action.

Un concours graphique intitulé «Art contre la traite des êtres humains» est ouvert aux élèves et étudiants âgés de 15 ans et plus (1ère catégorie) ainsi qu'à tout adulte intéressé (2e catégorie). Le délai de participation est fixé au 31 octobre 2019.

Les Semaines d'action contre la traite des êtres humains sont coordonnées par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) à Berne et les évènements organisés par des organisations partenaires, étatiques et non étatiques.

Le projet est financé par fedpol, le Département fédéral des affaires étrangères, le Secrétariat d'Etats aux migrations, la Fondation Au Coeur des Grottes, l'Ambassade des Etats-Unis en Suisse et l'Ordre souverain de Malte. (ats/nxp)

Créé: 13.10.2019, 08h23

Articles en relation

Traite d'êtres humains: elle peut rester en Suisse

Tribunal fédéral Une ex-prostituée avait utilisé une fausse identité lors de sa demande d'asile. Le TF accorde à cette victime d'un trafic d'êtres humains une autorisation de court séjour. Plus...

La traite humaine reste largement impunie

Justice Selon un dernier rapport de l'ONUDC, beaucoup de pays ne parviennent pas à punir les trafiquants d'être humains. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.