Le Covid-19 met les cambrioleurs sur la paille

SécuritéLes vols par effraction sont en chute libre en Suisse romande depuis le début du confinement.

Les cambrioleurs évitent les logements désormais fréquentés jour et nuit.

Les cambrioleurs évitent les logements désormais fréquentés jour et nuit. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La crise du coronavirus ne fait pas les affaires des cambrioleurs. Déjà à la baisse en 2019, les vols sont en effet en très forte diminution en ce mois de mars, relèvent les polices cantonales. «Nous connaissons une baisse plus que significative des cambriolages sur ces deux dernières semaines», confirme ainsi Jean-Christophe Sauterel, chef de la communication des forces de l’ordre vaudoises.

L’espace public étant moins fréquenté, les malfaiteurs ne sont pas à la fête. «À partir du moment où ils ne peuvent être anonymes, il devient plus dangereux pour eux de commettre des délits», poursuit Jean-Christophe Sauterel. Les délinquants sont surtout tenus à l’écart des habitations, bien plus souvent occupées qu’auparavant. «Les appartements étant habités de manière quasi permanente, cela a, a priori, forcément un effet logique sur les cambriolages de logis», explique Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police genevoise.

La fermeture des frontières contribue

La fermeture de certains postes de douane et les contrôles renforcés à la frontière française participent également à cette diminution des cambriolages. «Le fait de limiter les passages impacte fortement la criminalité itinérante. Cela est très favorable d’un point de vue sécuritaire et participe à la baisse de la criminalité», indique Sami Hafsi, chef de la police judiciaire neuchâteloise. Celui-ci affirme par ailleurs constater une chute de 50 à 75% des délits durant ces derniers jours. Vaud confirme cette embellie sur le plan des cambriolages, due aux contrôles entre la Suisse et la France, puisque «la délinquance transfrontalière est la plus importante dans ce type de vol».

Si les habitations sont davantage occupées, de très nombreux commerces sont désertés. Les polices sont donc attentives et veulent éviter que les cambrioleurs se reportent sur les entreprises. «Nous y portons une attention particulière et nous pouvons également recommander aux responsables de ces sociétés de prendre des mesures afin de renforcer la sécurisation des accès à leurs locaux, voire d’y ajouter des moyens de surveillance», précise Silvain Guillaume-Gentil.

Le bon sens est de mise. «Nous conseillons aux patrons d’entreprises, de magasins et autres de ne laisser aucun argent ou produit de luxe dans leur commerce, qui pourraient provoquer l’avidité de certains cambrioleurs», ajoute pour sa part la police fribourgeoise. Enfin, en fonction des forces disponibles, des patrouilles sont effectuées pour renforcer la sécurité de ces entreprises à l’arrêt. «Nous effectuons des passages et essayons d’augmenter notre présence. Mais il ne faut pas céder à la psychose, puisque la criminalité est en baisse», rassure la police neuchâteloise.

Créé: 23.03.2020, 20h34

Articles en relation

La criminalité baisse, les escroqueries prennent l'ascenseur

Vaud Le Canton de Vaud a enregistré une diminution de 6% de la criminalité. Un record depuis 2009. Les escroqueries ont augmenté de 22%. Plus...

Les supermarchés interdisent-ils l'entrée aux familles monoparentales?

Coronavirus Plusieurs parents ont été refusés à l'entrée d'un magasin d'alimentation. Leur péché? Être accompagnés de leur enfant. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.