Le Léman n'a pas eu un brassage profond cet hiver

PhénomèneDepuis 2012, les couches profondes du lac Léman, qui se trouvent à plus de 300 mètres, n'ont pas été réalimentées en oxygène.

Une situation qui favorise la prolifération des algues.

Une situation qui favorise la prolifération des algues. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le brassage hivernal du lac Léman ne s'est pas fait suffisamment en profondeur. Résultat: les couches du fond n'ont pas été réalimentées en oxygène, ce qui favorise la libération du phosphore et donc la prolifération des algues.

Chaque hiver, un brassage des eaux du Léman a lieu sous l'effet du refroidissement des températures et des vents. Mais depuis 2012, le lac Léman n'a pas eu de brassage complet et les couches profondes, qui se trouvent à plus de 300 mètres, n'ont pas été réalimentées en oxygène, résume mardi la Commission internationale pour la protection des eaux du Léman (CIPEL).

Ce faible taux d'oxygène comporte deux inconvénients principaux. Il n'offre pas aux organismes un milieu de vie optimal et il favorise la libération du phosphore qui se trouve dans les sédiments. Le hic, c'est que le phosphore augmente la prolifération des algues.

Manque d'oxygène

En fin de vie, ces algues se déposent sur les fonds du lac et se décomposent. Un processus qui consomme de l'oxygène, dont le taux est déjà faible. Dans un communiqué, la CIPEL appelle donc à poursuivre les efforts pour réduire les apports en phosphore d'origine humaine.

Concrètement, cela implique de maintenir, voire d'intensifer un réseau performant de traitement des eaux usées. Tout le système d'assainissement doit être performant, les stations d'épuration comme aussi les réseaux d'eau, explique la commission. (ats/nxp)

Créé: 26.03.2019, 12h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.