Le Tessin réclame une exception pour les «rustici»

Résidences secondairesLes «rustici», ces anciennes étables ou granges de montagne tessinoises, ne devraient pas être concernées par la loi limitant les résidences secondaires, indique mercredi le Conseil d'Etat du canton italophone.

Les «rustici» sont d'anciennes étables ou granges de montagnes typiques de la région tessinoise.

Les «rustici» sont d'anciennes étables ou granges de montagnes typiques de la région tessinoise. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement tessinois critique le projet d’ordonnance sur les résidences secondaires. Le canton se soucie surtout du fait qu’aucune exception n’est prévue pour les «rustici», ces anciennes étables ou granges de montagne.

C’est une amère surprise, d’autant plus que jusqu’ici les choses avaient été présentées autrement, avant et après la votation fédérale du 11 mars, écrit mercredi le Conseil d’Etat dans sa prise de position sur le projet d’ordonnance.

Même les partisans de l’initiative Weber avaient déclaré par le passé que la nouvelle ordonnance sur les résidences secondaires ne restreindrait pas le développement des rustici.

Toute autre interprétation de l’initiative serait incompréhensible, estime le gouvernement, car la revalorisation des anciennes bâtisses contribue à la protection du patrimoine bâti historique. (ats/nxp)

Créé: 20.06.2012, 19h00

Dossiers

Articles en relation

La Fondation Franz Weber critique le projet d’ordonnance

Résidences secondaires La transformation d’une résidence principale en résidence secondaire ne devrait être admise qu’en cas de force majeure ou d’héritage, selon la Fondation Franz Weber. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.