«Le bilan des avalanches pourrait être bien pire»

NeigeLe spécialiste valaisan Robert Bolognesi s’attend à un danger accru en altitude, dès ce jeudi.

Robert Bolognesi, fondateur et directeur du bureau valaisan Meteorisk.

Robert Bolognesi, fondateur et directeur du bureau valaisan Meteorisk. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Six personnes ont perdu la vie sous des avalanches depuis le début de l’hiver en Suisse. Le dernier épisode tragique est survenu dimanche après-midi: un randonneur parti en raquettes à neige au-dessus de Kandersteg (BE) a été emporté avec deux autres personnes. Retrouvé avec l’aide d’un chien, il est décédé à l’hôpital où il avait été héliporté. Ses compagnons s’en sont heureusement sortis indemnes.

Plusieurs autres randonneurs ont été secourus de justesse, dimanche toujours, dans les Grisons. L’accident le plus sérieux a eu lieu dans la région du col de l’Oberalp, où une Allemande de 35 ans a été grièvement blessée par une coulée. «Avec le nombre de vacanciers présents et l’intensité des chutes de neige en montagne, le bilan provisoire aurait pu être bien pire», commente le nivologue Robert Bolognesi, du bureau valaisan Meteorisk. Il pense pouvoir en conclure que les appels à la prudence lancés par les spécialistes ont été entendus.

Danger marqué

Le drame de Kandersteg s’est produit alors que le danger d’avalanche était marqué, soit de degré 3 sur une échelle de 5. C’est le cas dans plus de 60% des accidents mortels recensés ces vingt dernières années en Suisse, selon les statistiques de l’institut fédéral SLF. «Le degré 3 est moins clair que le niveau 4 (ndlr: danger fort). Il indique des risques bien moins homogènes, qu’il faut savoir décoder», analyse Robert Bolognesi.

Selon le dernier bulletin du SLF, le danger marqué d’avalanche concerne encore une grande partie de l’arc alpin, du Valais aux Grisons, en passant par les Alpes vaudoises. MeteoNews annonçait le passage d’un violent front chaud et tempétueux dans la nuit de mardi à mercredi. Et de nouvelles chutes de neige sont attendues jusqu’à jeudi matin, notamment en Valais, au-dessus de 1600 mètres d’altitude.

«Situation critique»

«Le redoux a un effet plutôt positif, puisqu’il permet de stabiliser le manteau neigeux, qui est assez bien constitué cet hiver, relève Robert Bolognesi. Il peut provoquer des coulées ponctuelles, mais il réduit la taille des avalanches.» L’expert estime cependant que les risques augmenteront ce jeudi. «La situation sera critique, en particulier au-dessus de 2200 mètres. Il faut s’attendre à des coupures de routes, voire à l’évacuation préventive de certains secteurs.» Quant aux randonneurs et aux skieurs hors piste, ils sont invités à faire preuve de la plus grande vigilance. (24 heures)

Créé: 02.01.2018, 21h14

Articles en relation

Une avalanche à Kandersteg fait une victime

Canton de Berne Un randonneur a perdu la vie dimanche après avoir été emporté par une coulée de neige. Ses deux compagnons sont indemnes. Plus...

Une Allemande blessée dans une avalanche

Grisons Un couple d'Allemands, qui faisait de la raquette dans les Grisons, a été enseveli par une avalanche. La femme est dans un état critique. Plus...

Un verdict qui doit freiner les skieurs hors-piste

La rédaction Patrick Monay commente une récente décision du Tribunal fédéral, cassant un jugement de la Cour cantonale valaisanne. Plus...

Une app promet de cerner le risque local d’avalanche

Ski hors-piste Une innovation valaisanne veut aider les skieurs à décider de leurs sorties. Réactions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Woody Allen dans la tourmente de l'affaire Weinstein, paru le 20 janvier 2018.
(Image: Vallott) Plus...