Le fabricant du SwissPass prévoit des licenciements

SuisseLe spécialiste de l'impression de sécurité Gemalto va délocaliser une partie de sa production. Jusqu'à 55 postes sur 85 sont menacés.

Image prétexte du SwissPass.

Image prétexte du SwissPass. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Anciennement Trüb, l'entreprise Gemalto prévoit de supprimer ces postes sur son site d'Unterentfelden (AG). La préproduction de cartes pour le marché international doit être transférée à l'étranger.

La délocalisation prévue concerne la production de cartes en polycarbonate et de pages de données pour les clients internationaux, a indiqué vendredi à l'ats Gemalto, confirmant une information du journal Nordwestschweiz.

Il est devenu de plus en plus difficile de livrer les marchés internationaux depuis la Suisse, explique l'entreprise. Un processus de consultation est en cours et devrait aboutir à un plan social pour les employés touchés.

SwissPass et cartes d'identités suisses

L'entreprise argovienne Trüb avait été rachetée en 2015 par le groupe néerlandais Gemalto, leader mondial de la sécurité numérique. Celui-ci compte quelque 300 employés en Suisse.

La société fournit des documents d'identité en polycarbonate de haute sécurité ainsi que des solutions d'identification aux gouvernements, aux institutions financières et au secteur des télécommunications. Elle produit notamment la carte de transport SwissPass et les cartes d'identité suisses. (ats/nxp)

Créé: 28.04.2017, 13h47

Articles en relation

SwissPass: un succès pour les CFF

Mobilité Un an après son introduction, le Swiss Pass est sur la bonne voie, selon le bilan tiré vendredi par les CFF. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

La drague au parlement fédéral (paru le 16 décembre 2017)
(Image: Valott) Plus...