Le faux Viagra tête de file des médicaments importés

SuisseMédicaments pour stimuler l'érection et autre produits amincissants illégalement importés ont connu une légère hausse en 2017. Swissmedic appelle à la prudence.

Parmi les médicaments saisis par les douanes suisses, les faux Viagra constituent la grande majorité, à 59%.

Parmi les médicaments saisis par les douanes suisses, les faux Viagra constituent la grande majorité, à 59%. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Performance sexuelle, bronzage impeccable ou régime efficace: certains «médicaments» séduisent. Mais ils peuvent être dangereux. Alors que les importations illégales de produits thérapeutiques ont légèrement augmenté, Swissmedic renouvelle sa mise en garde.

Sur mandat de l'Institut suisse des produits thérapeutiques, l'Administration fédérale des douanes a saisi l'an dernier 1060 envois contenant des médicaments importés illégalement. C'est davantage qu'en 2016 (1028), note Swissmedic vendredi dans un communiqué.

Les stimulants de la fonction érectile viennent à nouveau en tête (59%) des importations illégales. Suivent des médicaments soumis à ordonnance comme des antibiotiques ou le tramadol, un antalgique très puissant, (16%), les somnifères et calmants (12%), les produits amaigrissants (2,5%) et les produits de croissance capillaire (1,5%).

Gare aux effets secondaires

Swissmedic pointe du doigt quelques cas. Plusieurs envois en provenance de Grande-Bretagne et de Pologne contenaient du Melanotan. Cette substance est censée bronzer la peau, mais possède surtout des effets secondaires de type grippal et peut endommager le système immunitaire et le système cardiovasculaire.

Deux importations saisies en provenance de République tchèque renfermaient une contrefaçon de Reductil, un produit amaigrissant retiré du marché depuis plusieurs années. Après analyse en laboratoire, il s'est avéré que les capsules contrefaites ne contenaient pas les bons principes actifs (caféine et synéphrine à la place de la sibutramine, qui n'est plus autorisée).

Comme en 2016, la plupart des colis illégaux ont été envoyés depuis l'Inde (44,5%). Suivent Singapour et l'Allemagne. Les envois originaires d'Europe de l'Est ont augmenté, notamment ceux provenant de Pologne ( 40%).

Dangereux pour la santé et cher

Swissmedic le rappelle: importer soi-même et consommer des médicaments soumis à ordonnance comme des psychotropes, des antibiotiques ou des préparations pour le traitement de l'acné est extrêmement dangereux pour la santé. Et ce n'est pas tout: le client s'expose aussi à une facture salée et, dans les cas les plus graves, à une procédure pénale.

L'institut met surtout en garde contre les boutiques en ligne qui vantent des préparations originales à un prix avantageux. De vastes organisations criminelles se cachent généralement derrière.

Ces boutiques fournissent des médicaments présentant de graves défauts , dépourvus de boîte ou de notice d'emballage ou des produits médicaments contrefaits qui renferment une dose trop élevée ou trop faible de principes actifs, des principes actifs incorrects ou non déclarés, voire absolument aucune substance active. (ats/nxp)

Créé: 09.02.2018, 10h37

Articles en relation

Médicaments périmés: patients mis en danger

Suisse Selon Swissmedic, la vente de médicaments périmés contre le cancer par la firme valaisanne Alkopharma a mis la santé des patients en danger. Plus...

Comment des médicaments périmés ont été vendus aux hôpitaux suisses

Affaire Alkopharma Un anticancéreux périmé a été produit et vendu en Suisse. Cette affaire exceptionnelle révèle les fragilités du système de contrôle. Plus...

Médicaments étrangers bientôt remboursés?

Suisse Selon la presse dominicale, Berne veut permettre aux caisses de rembourser les médicaments achetés à l'étranger à des prix avantageux. Plus...

Des produits dangereux interceptés à la frontière

Suisse Une vaste opération internationale visait l'importation illégale de médicaments. Près de 500 colis ont été contrôlés en Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.