Le personnel de santé est applaudi en Suisse

CoronavirusDe nombreuses personnes ont manifesté ce vendredi leur soutien aux médecins, ambulanciers et infirmiers engagés dans la lutte contre le coronavirus.

Les habitants ont témoigné leur gratitude avec des applaudissements sur leurs balcons.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En signe de solidarité, de nombreux Suisses sont sortis sur leurs balcons vendredi à la mi-journée pour applaudir le personnel soignant engagé dans la lutte contre le coronavirus. A travers ce geste, ils ont également remercié toutes les personnes qui travaillent pour que la vie continue: les équipe actives dans la vente, la logistique ou encore le domaine alimentaire.

«Merci aux ambulanciers. Merci aux blanchisseuses des hôpitaux. Merci aux infirmières. Merci aux médecins des soins intensifs. Merci à Spitex. Merci aux pharmaciens. Le Conseil fédéral remercie toutes les personnes du secteur de la santé pour leur effort indéfectible», a écrit sur Twitter le porte-parole du gouvernement André Simonazzi vendredi à 12h30.

Le Conseil fédéral remercie aussi les collaborateurs du secteur des transports, de l'alimentation, de la logistique ainsi que toutes les entreprises «qui luttent pour leur survie». «Partout, des efforts particuliers sont déployés», a-t-il ajouté.

Sous le mot-dièse #laSuisseditMerci, décliné dans les quatre langues nationales, de nombreux partis, institutions et particuliers ont également exprimé leur gratitude aux «héros du quotidien».

Appel à la population

Dans un communiqué, l'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) a remercié la population pour son geste. Le personnel de santé est actuellement confronté à d'immenses défis et le sera encore plus dans les semaines à venir, a-t-elle rappelé.

Dans ce contexte, l'ASI exhorte instamment la population à faire tout ce qui est en son pouvoir pour atténuer la vague de contamination. «Nous faisons tout notre possible pour soigner tous les malades, mais nous ne réussirons pas si la population ne suit pas les instructions du Conseil fédéral», déclare sa présidente, Sophie Ley, citée dans le communiqué.

«Nous avons besoin du soutien et de la solidarité de la population. Les professionnels de la santé travaillent déjà dans des conditions difficiles en temps normal. Il est absolument vital que le nombre de malades demeure aussi bas que possible. Restez à la maison, gardez vos distances et lavez-vous les mains souvent et soigneusement!», ajoute-t-elle.

Perspective d'avenir

Selon Sophie Ley, il est indispensable d'investir dans les soins infirmiers dans une perspective d'avenir. «Tout le monde mesure à l'heure actuelle à quel point le personnel infirmier est d'importance systémique», relève Sophie Ley.

Les responsables politiques sont invités à améliorer les conditions cadres de la profession. «Une offensive en matière de formation est nécessaire pour garantir d'avoir suffisamment de personnel infirmier à l'avenir. Et des mesures sont nécessaires pour que celui-ci reste dans la profession plus longtemps. Nous, les infirmières, continuons à compter sur le soutien de la population», conclut-elle. (ats/nxp)

Créé: 20.03.2020, 17h34

Articles en relation

Direct - Le Japon s'apprête à déclarer l'état d'urgence

Coronavirus Retrouvez toutes les informations sur l'évolution de l'épidémie du coronavirus. Plus...

Peu de risques pour les animaux, mais prudence

Coronavirus Rien n'indique pour l'heure que les animaux jouent un rôle dans la transmission du virus. Mais mieux vaut respecter les règles d'hygiène. Plus...

Parmelin négocie avec l'UE la livraison de masques

Coronavirus L'UE devait bloquer l'exportation de matériel vers des pays de l'AELE comme la Suisse. Le ministre de l'Economie annonce avoir surmonté cet obstacle. Plus...

Coronavirus: l'OFSP recense 4840 cas positifs

Suisse Les plus cantons les plus touchés sont le Tessin, avec 230,9 cas pour 100'000 habitants, Vaud (147,5) et Bâle-Ville (145,3). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.