Le textile se lance dans les pompes cardiaques

SciencesL'industrie du textile collabore avec l'EMPA dans la recherche biomédicale et vise à concevoir un textile recouvert de cellules cardiaques.

Un bâtiment de l'EMPA à Saint-Gall.

Un bâtiment de l'EMPA à Saint-Gall. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le textile biomédical recouvert de cellules cardiaques est destiné à la fabrication de pompes cardiaques artificielles.

«Il faut abandonner l'idée selon laquelle le développement de textiles tourne uniquement autour de t-shirts en coton», relève dans le communiqué René Rossi, chef de projet de Subitex, l'initiative de recherche commune à l'EMPA et à Swiss Textiles.

«Zurich Heart», projet phare de Subitex lancé avec l'Hôpital universitaire de Zurich vise à développer un textile «colonisé» par une couche de cellules musculaires cardiaques.

La pompe cardiaque artificielle fabriquée à partir de ce tissu biomédical sera en quelque sorte camouflée aux yeux du système immunitaire.

Les pompes cardiaques sont vitales par exemple pour les patients souffrant d'insuffisance cardiaque ou en attente de transplantation, car elles assurent la fonction de pompage assumée par le muscle cardiaque.

Réactions immunitaires et caillots

Ces pompes artificielles sont toutefois détectables par l'organisme, qui va se défendre contre ce qu'il considère comme un corps étranger. Outre ces réactions immunitaires, la pompe peut entraîner la coagulation du sang et des formations de caillots. Il y a ainsi des risques d'embolies pulmonaires ou cérébrales.

Pour résoudre ce problème, les scientifiques veulent fabriquer une «pompe cardiaque artificielle avec des surfaces recouvertes des cellules du patient», explique Edoardo Mazza, co-directeur du projet Zurich Heart.

Doter les parois de la pompe cardiaque d'un revêtement que le sang détecterait comme «naturel» permettrait d'éviter la coagulation et la formation de caillots, a-t-il ajouté. Le textile développé par l'EMPA est une couche ultra-mince de fibres polymères colonisée par des cellules endothéliales, présentes dans les vaisseaux sanguins et lymphatiques.

Des tests auront lieu cette année pour savoir si les matériaux ainsi «camouflés» sont supportés par le corps: les échantillons seront placés dans un réacteur permettant de simuler les conditions du corps humain. Mais les chercheurs estiment qu'il faudra encore de nombreuses années pour que le système soit utilisé en pratique clinique.

Collaboration avec l'industrie

Ce projet s'insère dans l'initiative de recherche Subitex (Sustainable Biomedecine Textile), qui a été fondée il y a deux ans conjointement par Swiss Textiles, l'association faîtière de la branche et par le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (EMPA). Désormais, 15 entreprises textiles ont rejoint l'initiative.

Subitex répond au besoin d'innovation rencontré par l'industrie suisse du textile face à la concurrence internationale. En outre, cette synergie va permettre de commercialiser rapidement les innovations et de développer des produits proches du marché.

Outre «Zurich Heart», Subitex, qui se poursuit jusqu'en 2020, planche sur d'autres projets de recherche: des fibres optiques employées par des cliniques pour mesurer les fonctions vitales des bébés prématurés. Les derniers développements comprennent des pansements adhésifs délivrant des médicaments ou une ceinture qui surveille le rythme cardiaque. (ats/nxp)

Créé: 08.05.2017, 14h54

Articles en relation

Des capteurs souples pour des tissus intelligents

St-Gall Des chercheurs de l'EMPA ont réussi à assouplir la fibre optique et à l'incorporer dans des vêtements. Plus...

Une valve cardiaque qui croît avec le bébé

Zurich Des essais cliniques concernant un implant évolutif pourraient voir le jour prochainement. Plus...

Des applis pour secourir les malades du coeur

Santé En cas d’arrêt cardiaque, l’ambulance n’arrive pas toujours à temps. Des applications permettent d’alerter des bénévoles prêt à porter secours. Un médecin vaudois vient d’en développer une Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...