Le zoo Sikypark, et ses fauves, ouvre ses portes

Crémines (BE)Après bien des péripéties, l'espace animalier à Crémines va ouvrir au grand public ce week-end.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le zoo Sikypark à Crémines (BE) sera officiellement inauguré ce week-end. Après bien des péripéties, cet espace animalier accueille désormais tous les grands fauves détenus auparavant dans le parc de Subingen (SO).

«Nous avons réussi», a lancé vendredi Werner Ballmer, le président du conseil d'administration de la société Sikypark AG. «Il nous aura fallu treize mois pour mettre en place notre concept», a-t-il ajouté. Le Sikypark, doté de son propre arrêt de train sur la ligne Moutier-Soleure, s'étend sur 50'000 m2.

Le parc animalier Sikypark est né du regroupement du Siky Ranch de Crémines et du parc aux fauves du dompteur René Strickler implanté à Subingen. Plus de huit millions de francs ont été investis dans les travaux de réaménagement du zoo et dans la construction d'installations destinées à accueillir les félins.

Durant des années, le Siky Ranch inauguré en 1972 a dû lutter pour sa survie avant d'être racheté par la société Raubtierpark Subingen. L'existence du parc animalier soleurois était également menacée, la justice exigeant la restitution du terrain. Avec ce déménagement, tout le monde est gagnant et les félins échappent à l'euthanasie.

Animaux âgés

Ce week-end, le public pourra découvrir les fauves dans leur nouvel environnement. Les deux derniers tigres sont arrivés il y a un peu plus d'une semaine. Au total, trois pumas, trois lions et six tigres ont quitté le parc de Subingen pour rejoindre le Jura bernois.

Parmi les pensionnaires du Sikypark, il y a «Tajna», la plus âgée des tigresses, avec 21 ans.

Les félins ont, pour la plupart, une longue expérience dans le domaine du cirque. Les exploitants du parc ont voulu en quelque sorte fusionner les univers du cirque et du zoo pour offrir une belle retraite aux animaux.

Le Sikypark est partiellement ouvert depuis l'automne 2017. Outre le ranch des animaux domestiques, il propose une volière avec des perroquets, une zone réservée aux animaux sauvages de la région, la présentation de rapaces en vol libre et une île aux singes avec des capucins qui accompagnaient le Cirque Knie. (ats/nxp)

Créé: 24.08.2018, 18h06

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...