Les Suisses voteront pour faire une place au vélo dans la Constitution

MobilitéBien que peu contraignant, le texte adopté par le parlement satisfait les promoteurs de la cause cycliste.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mission accomplie pour les amoureux de la petite reine. Les Suisses se prononceront, probablement cet automne, sur l’inscription de la promotion du vélo dans la Constitution fédérale. Tel était le principal objectif d’une initiative populaire déposée à Berne voici trois ans, munie de plus de 105 000 signatures. Satisfait du contre-projet adopté cette semaine au parlement, le comité a décidé vendredi de retirer son texte.

«Les pistes cyclables seront mises sur un pied d’égalité avec les chemins de randonnée pédestre»

Entre les deux propositions, il existe pourtant une nuance significative. L’initiative voulait que la Confédération «encourage et coordonne» les mesures prises par les cantons et par les tiers visant à aménager des réseaux de voies cyclables. Dans la modification constitutionnelle qui sera soumise à votation, cette obligation devient une simple possibilité. «Bien sûr que nous préférions la formulation plus contraignante, admet le Genevois Rolin Wavre, membre du comité d’initiative. Mais les pistes cyclables seront mises sur un pied d’égalité avec les chemins de randonnée pédestre. Et dans ce domaine, on a vu des résultats très positifs depuis quarante ans.»

Pas de quoi doucher l’enthousiasme des initiants, donc. Ils espèrent «un soutien massif» des citoyens dans les urnes, confie Rolin Wavre. Un comité de soutien se met déjà en place en vue du scrutin. Il compte à ce jour près de 50 associations et partis politiques, de Pro Velo à la Ligue contre le cancer, en passant par le Touring Club Suisse et la Fédération suisse du tourisme. Pour l’Association Transports et Environnement (ATE), l’encouragement actif de la mobilité douce pourra désengorger les routes et soulager les transports publics. «Un réseau de voies cyclables sûres rend la pratique du vélo plus attrayante, plaide Evi Allemann, présidente de l’ATE. Cela permettra à un plus grand nombre de personnes d’opter pour le vélo ou l’e-bike.»

Si le vote est positif, le dossier retournera aux Chambres, qui seront chargées d’élaborer des dispositions d’application. Rolin Wavre se dit confiant quant à la mise à disposition des moyens nécessaires. Il s’attend à un coup de pouce bienvenu apporté aux villes et aux cantons dont l’offre en matière de pistes cyclables est lacunaire. «C’est le cas de Genève, qui tarde à concrétiser une initiative cantonale votée en 2011.»

Lors des premières discussions à l’échelon fédéral, les rares voix discordantes émanaient de l’UDC. Certains élus doutaient de l’intérêt d’impliquer la Confédération dans le réseau de pistes cyclables, estimant les collectivités locales mieux placées pour effectuer cette tâche. (24 heures)

Créé: 16.03.2018, 18h44

Articles en relation

Initiative vélo: nouveau soutien au contre-projet

Suisse La commission des transports et des télécommunications du National propose au Parlement de rejeter l'initiative et d'opter pour la solution du Conseil fédéral. Plus...

L'initiative vélo a été déposée à Berne

Mobilité «Le vélo est bon pour la santé, l'humeur et le porte-monnaie» selon les initiants. Le texte veut promouvoir la bicyclette en Suisse. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.