Les Suisses voteront sur la législation sur les armes

SuisseLa presse dominicale révèle que les opposants à la révision sur les armes ont récolté les paraphes nécessaires pour un référendum.

Il y aurait aujourd'hui 2,5 à 3 millions d'armes à feu en Suisse.

Il y aurait aujourd'hui 2,5 à 3 millions d'armes à feu en Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Suisses devront se prononcer en mai sur le durcissement de la législation sur les armes. Les opposants à la révision ont récolté les 50'000 signatures nécessaires pour un référendum et comptent les remettre à la Chancellerie fédérale à la mi-janvier, rapportent le SonntagsBlick et la NZZ am Sonntag. Le délai expire officiellement le 18 janvier.

«L'indignation des tireurs, des propriétaires d'armes et des collectionneurs à l'égard de la loi est très grande», a déclaré Werner Salzmann, conseiller national de l'UDC et coprésident du comité référendaire dont le site se nomme «non au diktat de l'UE».

L'Union européenne a renforcé la législation sur les armes dans ses Etats membres à la suite des attentats terroristes perpétrés à Paris en novembre 2015. Son but est d'améliorer l'échange d'informations, de freiner le commerce illicite des armes et de restreindre l'accès aux armes particulièrement dangereuses. La Suisse doit mettre en œuvre les changements d'ici fin mai 2019, faute de quoi la coopération Schengen/Dublin pourrait prendre fin.

Le comité qui représente 14 associations considère le projet de loi adopté par le Parlement comme une menace pour la liberté et la souveraineté de la Suisse. Et son objectif sécuritaire ne serait pas non plus atteint. Selon les estimations, il y aurait aujourd'hui 2,5 à 3 millions d'armes à feu en Suisse. (ATS/nxp)

Créé: 06.01.2019, 08h47

Articles en relation

Les Etats temporisent sur les exportations d'armes

Suisse Les critères d'autorisation pour les exportations de matériel de guerre à l’étranger ont été renvoyés en commission. Plus...

Un permis pour une arme est rarement refusé

Suisse Les demandes de permis pour des armes sont en forte hausse mais rarement refusées. La révision de la loi pourrait changer cet état de fait. Plus...

Ventes d'armes: le Conseil fédéral doit garder la main

Suisse Une motion voulait inscrire dans la loi et non plus dans une ordonnance les critères d’autorisation pour les marchés passés avec l’étranger. Des parlementaires n'en veulent pas. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.