Les conseillers nationaux ont prêté serment

BerneLes 200 conseillers nationaux ont juré fidélité à la Chambre basse lundi, en présence du Conseil fédéral.

La doyenne du National ouvre une législature "historique".
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après avoir formellement constaté que le Conseil national était constitué, ses membres ont prêté serment lundi. Les 200 conseillers nationaux ont prononcé les traditionnels «je le jure» ou «je le promets» dans leur langue respective en présence du Conseil fédéral.

Soixante-sept nouveaux députés entrent au Conseil national lundi. L'élection de Maya Graf (Verts/BL) au Conseil des Etats doit encore être validée par le canton de Bâle-Campagne. Sa successeur, Florence Brenzikhofer, ne devrait prêter serment que mercredi.

Sans opposition, le Conseil national a constaté que les résultats des élections du 20 octobre ont été validés dans tous les cantons et a pris acte du rapport du Conseil fédéral.

Incompatibilité avec son mandat de parlementaire

Un seul élu présente une incompatibilité avec son mandat de parlementaire. Damien Cottier (PLR/NE) a déjà annoncé qu'il quittera l'administration fédérale d'ici fin janvier 2020.

Un mandat dans des commissions ou des conseils d'administration de sociétés liées à la Confédération ne peut en effet pas être exercé parallèlement à celui de parlementaire, rappelle le bureau provisoire du National dans un rapport.

Le nouveau Conseil national a ensuite entonné l'hymne national, avec le Choeur des enfants de la fête de vignerons. Les députés désigneront dans la foulée leur nouvelle présidente. La libérale-radicale vaudoise Isabelle Moret devrait accéder sans problème au perchoir. (ats/nxp)

Créé: 02.12.2019, 15h46

Articles en relation

Isabelle Moret, première Vaudoise au perchoir

Conseil national L'avocate libérale-radicale vaudoise succède à la présidence du Conseil national à une autre femme, Marina Carobbio (PS). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.