Les entrées irrégulières de migrants ont chuté

SuisseUn peu plus de 9000 entrées illégales ont été repérées lors des six premiers mois de l'année. Le Tessin est en première ligne face au phénomène.

Des migrants sont remis aux autorités étrangères au Tessin.

Des migrants sont remis aux autorités étrangères au Tessin. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les entrées illégales de réfugiés en Suisse ont nettement diminué au premier semestre 2018 par rapport à l'an dernier. L'Administration fédérale des douanes (AFD) en a repéré 9050 entre janvier et juin 2018, contre 14'456 au premier semestre 2017.

Dans 4460 cas, les migrants ont été remis aux autorités étrangères compétentes, contre 9413 cas au premier semestre 2017, selon le rapport publié mardi par l'AFD.

Les personnes en séjour illégal proviennent en majorité du Nigeria (1367), suivi de la Gambie (706), d'Erythrée (527), du Maroc (445) et de l'Algérie (430). Avec 3211 entrées illégales (ou 2780 personnes), le Tessin est en tête de la statistique.

Au premier semestre, 207 passeurs ont été arrêtés à la frontière suisse, contre 185 à la même période de l'année dernière. (ats/nxp)

Créé: 10.07.2018, 16h45

Articles en relation

L'Espagne, nouvelle porte d'entrée vers l'Europe?

Crise migratoire Alors que la route depuis la Libye est en train de se fermer, de plus en plus de migrants tentent de rejoindre les côtes espagnoles depuis le Maroc. Plus...

Des accords pour prendre en charge les réfugiés

Allemagne Angela Merkel a annoncé des accords avec 14 membres de l'UE, prêts à prendre en charge des migrants se trouvant sur le sol allemand. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 août.
(Image: Bénédicte? ) Plus...