Les femmes doivent enfin entrer dans les manuels scolaires

EnseignementLa conseillère nationale Ada Marra (PS/VD) interpelle le Conseil fédéral et les directeurs cantonaux de l’instruction publique sur le «droit à la visibilité »des femmes.

Image: Anthony Anex/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Connaissez-vous Marie Goegg-Pouchoulin, cette Genevoise qui a fondé en 1868 en Suisse le premier mouvement féministe? Et la Bernoise Julie von May von Rued, qui a réclamé en 1872 l’inscription du suffrage féminin dans la Constitution fédérale? Pour la conseillère nationale Ada Marra (PS/VD), ces femmes, et d’autres qui ont fait l’histoire suisse dans tous les domaines, doivent intégrer les livres d’histoire des écoliers. La Lausannoise interpelle ainsi le Conseil fédéral sur le droit des femmes à être visibles. «Si vous n’êtes pas visible, vous n’existez pas. C’est pour cela que je parle de droit à la visibilité des femmes.»

«Se réapproprier l’histoire à travers un prisme féminin»

Il y a pile un an, la socialiste avait déjà demandé au Conseil fédéral de recenser la «manière dont la question de l’égalité entre hommes et femmes est étudiée dans les programmes scolaires de notre pays». Le gouvernement admettait alors platement: «Il est avéré que la représentation historique prédominante est marquée par des figures masculines. Il serait donc important de présenter de manière équilibrée les grandes figures de l’histoire suisse, dès lors que l’école assume un rôle central de transmission à la prochaine génération. Le rôle des personnalités féminines importantes et des femmes en général ainsi que leur contribution au développement de la Suisse seraient ainsi valorisés et reconnus.»

Mais comme l’enseignement public est de la compétence des Cantons, le Conseil fédéral a jusqu’ici botté en touche: il estime qu’il ne peut pas intervenir. Selon une enquête de la radio-TV alémanique SRF, on comptait 42 hommes pour 6 femmes dans le manuel scolaire d’histoire utilisé en 2013 outre-Sarine. «Ça ne doit pas être très différent en Suisse romande», s’indigne Ada Marra. En ce «printemps des droits des femmes» comme elle l’appelle, la socialiste revient donc à la charge. «Peut-être que le Conseil fédéral pourrait changer d’avis et prendre quelques mesures.»

La vice-présidente du Parti socialiste suisse adresse en parallèle une lettre à la Conférence des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP). Des élues de tous les partis représentés sous la Coupole fédérale – y compris de droite, comme Alice Glauser (UDC/VD), Christa Markwalder (PLR/BE) ou encore Anne Seydoux-Christe (PDC/JU) – ont signé la missive. «L’école est un lieu où se joue la passation de savoir et où l’on doit travailler sur l’égalité entre hommes et femmes. Si on veut libérer la femme, il faut aussi se réapproprier l’histoire à travers un prisme féminin», affirme Ada Marra.

Encore faut-il les identifier et les connaître, ces femmes qui ont fait l’histoire de la Suisse. Quand on demande à Ada Marra qui est sa Guillaume Tell à elle, elle inspire profondément, puis soupire. Elle cite des pionnières contemporaines: la socialiste valaisanne Gabrielle Nanchen, élue au Conseil national en 1971, ou encore les Vaudoises Simone Chapuis et Martine Gagnebin. Mais avant elles? Il faut favoriser un travail d’historiens, plaide Ada Marra. Des sources existent. La Vaudoise renvoie notamment à la Fondation Gosteli, qui conserve des archives personnelles de femmes et d’associations féminines suisses depuis la fin du XIXe siècle. (24 heures)

Créé: 08.03.2019, 08h10

Articles en relation

Pas de signal suisse pour les femmes saoudiennes

Diplomatie Berne ne signera pas ce jeudi la déclaration européenne invitant le royaume à libérer des activistes des droits humains. Plus...

Ruth Dreifuss en «guest star» à la BBC

Égalité Video La première présidente de la Confédération a confié le souvenir de sa lutte pour le droit de vote des femmes à la chaîne publique britannique. Plus...

Les femmes se préparent à croiser les bras le 14 juin

Lutte contre les inégalités Une nouvelle mobilisation s’organise pour commémorer la grève nationale de 1991. Car les disparités de genre demeurent. Plus...

Comment les femmes ont reconquis le pouvoir

Conseil fédéral Les élections de Karin Keller-Sutter (PLR) et Viola Amherd (PDC) ne tombent pas du ciel. Dans les coulisses, des artisans de la reconquête des femmes racontent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.