Les papys font de la résistance à Via sicura

TransportsSursis pour les conducteurs âgés. Le contrôle médical obligatoire devrait être repoussé à 75 ans d’ici 2018.

Les compétences à la conduite diminuent avec l’âge.

Les compétences à la conduite diminuent avec l’âge. Image: Chantal Dervey - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Tous les voyants sont au vert. Les conducteurs ne devraient plus subir de contrôle médical obligatoire dès l’âge de 70 ans pour conserver leur permis. La limite devrait être repoussée de cinq ans. Après que les deux Chambres ont accepté une initiative parlementaire en ce sens, la Commission des transports du National a donné hier son aval au projet de loi. Il sera mis en consultation cette semaine. Sans référendum, la modification pourrait entrer en vigueur d’ici à 2018.

A l’origine de cette fronde des aînés: Maximilian Reimann (UDC/AG). Le doyen du Conseil national dénonce une pratique discriminatoire. «A partir de 70 ans, les con­ducteurs suisses sont convoqués à leurs frais tous les deux ans pour un examen effectué par un médecin-conseil, tandis que leurs contemporains d’Allemagne ou de France ne sont pas soumis à un tel examen. Mais eux aussi roulent sur nos routes!»

Avec 74 ans au compteur, l’Argovien est tout désigné pour ce combat puisqu’il est directement concerné par ces tests. «Les temps changent, argumente-t-il. Les seniors sont bien plus en forme aujourd’hui qu’il y a trente ans.» Et pour ceux qui douteraient de leurs capacités, son projet prévoit des mesures de sensibilisation pour que les aînés puissent décider de leur propre chef quand ils doivent arrêter de conduire.

Si la victoire est désormais à portée de main, elle n’a pas été facile à obtenir. Lors des débats sur Via sicura, toutes les tentatives visant à repousser les tests médicaux à 75 ans avaient échoué.

Comment expliquer ce changement de direction? «C’est une des conséquences du virage à droite du parlement, regrette Roger Nordmann (PS/VD). Un contrôle tous les deux ans, ça n’a rien de scandaleux. On va désormais dépenser de l’argent pour des mesures préventives dont on aurait pu se passer.» En face, le sénateur Olivier Français (PLR/VD) préfère parler de liberté individuelle, où chacun peut évaluer ses propres limites. Du moins jusqu’à 75 ans.

La statistique, elle, peine à donner tort ou raison à l’un ou à l’autre camp. «Surreprésentés parmi les piétons accidentés, les seniors sont davantage en danger sur la route que dangereux pour les autres», souligne Andrea Uhr, experte du Bureau de prévention des accidents (BPA). Au volant, ce sont les jeunes conducteurs qui provoquent le plus d’accidents. Les 18-19 ans surtout et dans une moindre mesure les 20-24 ans.

Les aînés ne sont pas en reste. La courbe remonte à partir de 70 ans, et de façon plus conséquente après 80 ans. Pour Andrea Uhr, il faut toutefois relativiser ces chiffres. «Les aînés ne roulent plus beaucoup sur les autoroutes. Ils se rabattent sur des routes nationales ou de campagne. Elles sont certes moins rapides, mais le risque d’accident y est plus élevé.»

Plus généralement, elle note que les compétences à la conduite diminuent avec l’âge. «La plupart des personnes âgées compensent ce manque en conduisant de jour ou sur des itinéraires familiers.» Ce qui rend les comparaisons difficiles. (24 heures)

Créé: 31.10.2016, 19h08

Articles en relation

On ne bricolera pas le plan Via sicura à l’aveuglette

Circulation routière Le Conseil des Etats charge le gouvernement d’évaluer l’efficacité des mesures. Bilan attendu pour l’été. Plus...

Le peuple pourrait revoter sur les sanctions contre les chauffards

Sécurité routière L’Association Stop aux abus de Via sicura lance un texte visant à supprimer la peine minimale en cas de délit de chauffard. Plus...

Le nombre de retraits de permis préventifs explose

Circulation routière Conséquence de Via sicura, les privations de permis se muent en mesure thérapeutique. Chez ceux qui souffrent d’une addiction à l’alcool, récupérer son «bleu» s’apparente à un chemin de croix. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...