Les primes d'assurance obsèdent les Romands

SuisseUne étude montre que les primes d'assurance-maladie représentent la source principale de préoccupation des Suisses, surtout en Romandie.

Les primes arrivent en tête des préoccupations chez les Romands.

Les primes arrivent en tête des préoccupations chez les Romands. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les primes d'assurance-maladie restent la première préoccupation des Suisses devant l'environnement, selon une étude du portail moneyland.ch dévoilée mercredi. Les Romands se montrent bien plus inquiets que leurs voisins alémaniques.

Pour 74% des sondés, les primes d'assurance-maladie sont une source majeure de préoccupation. Suivent de près l'état général de l'environnement qui inquiète 70% des sondés et le changement climatique (66%).

Le financement global des retraites préoccupe deux tiers des Suisses, de même que l'AVS (65%) et le financement des caisses de pension (65%). La situation financière personnelle (60%), l'augmentation de la population (59%), la santé personnelle (56%), le salaire (55%) et le risque de perte d'emploi (51%) sont aussi des sujets qui inquiètent plus de la moitié des Suisses.

Des Romands très préoccupés

Si les préoccupations changent peu entre ville et campagne, les différences sont très marquées entre les régions linguistiques. Les Romands se montrent beaucoup plus inquiets sur de nombreux sujets.

Les primes y sont toujours en tête des préoccupations (80% pour les Romands contre 70% chez les Alémaniques). Des différences notables sont cependant observées sur plusieurs sujets, comme la santé personnelle (79% contre 45%), la situation financière personnelle (78% contre 50%), les salaires (74% contre 46%), les loyers (61% contre 40%) et la perte d'emploi (57% contre 47%).

Les Alémaniques se montrent eux plus inquiets sur des sujets comme l'immigration, le nombre d'étrangers en Suisse, l'Union européenne ou les taux d'intérêt négatifs. Le sondage a été réalisé en ligne auprès de 1500 personnes par moneyland.ch. Les participants devaient noter différentes sources de préoccupation sur une échelle de 1 à 10. (ats/nxp)

Créé: 04.09.2019, 10h53

Articles en relation

Les caisses ne devraient pas choisir les médecins

Assurance maladie Une commission du National renonce à assouplir l'obligation de contracter pour freiner la hausse des coûts de la santé. Plus...

Les Suisses souvent comblés par leur travail

Etude La satisfaction au travail est néanmoins contrastée selon les secteurs économiques, avec un net recul dans le secteur des banques et des compagnies d'assurance. Plus...

Les accidents de stand up paddle inquiètent la Suva

Suisse La Caisse nationale d'assurance accident (Suva) révèle que les accidents de stand up paddle se montent à environ 500 par an. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...