Les salaires stagnent malgré la reprise

SuisseAlors que l'économie suisse a crû de 3%, les travailleurs n'en ont pas profité, selon Travail.Suisse.

A gauche, Gabriel Fischer, responsable du dossier de politique économique à Travail.Suisse.

A gauche, Gabriel Fischer, responsable du dossier de politique économique à Travail.Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«La reprise du renchérissement et les primes des caisses-maladie en augmentation feront que, malgré les augmentations salariales en 2019, de nombreux travailleurs auront moins d'argent dans leur portemonnaie», indique Gabriel Fischer, responsable du dossier de politique économique à Travail.Suisse, cité ce mardi dans un communiqué.

Le danger d'une perte du pouvoir d'achat est renforcé par une mauvaise répartition politique des majorations de salaire. Il y a dix ans, deux tiers des hausses étaient générales. Aujourd'hui, elles ne représentent plus qu'un tiers.

Signal positif

Travail.Suisse retient toutefois un élément positif. Les salaires les plus bas dans la branche du nettoyage, de la coiffure, de l'hôtellerie-restauration et de la menuiserie augmentent en partie de manière importante. Dans le secteur principal du bâtiment, une hausse des salaires minimaux se profile aussi. (ats/nxp)

Créé: 18.12.2018, 09h42

Articles en relation

Vers un solide début d'année pour l'emploi

Suisse Les prévisions sont «encourageantes» pour le marché du travail l'an prochain, selon le baromètre Manpower. Plus...

La croissance des salaires au plus bas en 2017

Travail Selon l'Organisation internationale du travail, Les salaires sont insuffisants pour honorer les besoins de nombreuses personnes dans de nombreuses régions du monde. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.